Le syndicalisme

3612 mots 15 pages
Introduction

I/Historique du syndicalisme

II/ définitions des syndicalismes : les différentes formes de syndicats

III/ les différents moyens de lutte d’un syndicat en France

IV/les différentes approches théoriques du syndicalisme

V/comparaison européenne sur les diverses conceptions d’actions et de traitement d’un conflit

Introduction Un syndicat est "une association privée que forme un groupe d'individus pour défendre leurs intérêts". Il peut réunir des copropriétaires, des détenteurs de titres financiers, des communes..., qui partagent des intérêts en commun, voire composer un groupe plus occulte. Depuis le milieu du XIXe siècle, le terme s'applique plus particulièrement aux associations qui ont pour vocation la défense d'intérêts économiques et, plus étroitement, professionnels. Ces associations préexistent donc à la loi du 21 mars 1884 qui, en France, marque la reconnaissance officielle des "syndicats professionnels" - pour l'essentiel des organisations ouvrières -, avec pour projet de favoriser, à travers le caractère institutionnel et la fonction de médiation de ces structures, "la paix et la conciliation sociales", "de substituer le dialogue à l'affrontement", de faire "diminuer progressivement l'antagonisme entre le capital et le travail" (...)
Á l’origine du syndicat, on trouve toujours la coalition de petits groupes de salariés, généralement d’un même métier, pour obtenir de meilleures salaires et organiser une entraide envers ceux qui sont au chômage, malades ou trop vieux pour retrouver de l’embauche.2 Un syndicat peut réunir des gens qui partagent des intérêts communs, mais depuis le milieu du XIXe siècle, le terme s’applique plus particulièrement aux associations qui ont pour vocation la défense d’intérêts économiques et, plus étroitement, professionnels. La loi du 21 mars 1884 marque la reconnaissance officielle des « syndicats professionnels » en France qui ont pour projet de favoriser, à travers le caractère

en relation

  • Syndicalisme
    1684 mots | 7 pages
  • Syndicalisme
    771 mots | 4 pages
  • Syndicalisme
    1833 mots | 8 pages
  • Le syndicalisme
    363 mots | 2 pages
  • syndicalisme
    1224 mots | 5 pages
  • Syndicalisme
    389 mots | 2 pages
  • Le syndicalisme
    2097 mots | 9 pages
  • Syndicalisme
    1051 mots | 5 pages
  • Syndicalisme
    266 mots | 2 pages
  • Le syndicalisme
    2033 mots | 9 pages