Le tégument

Pages: 24 (5975 mots) Publié le: 13 novembre 2012
Le tégument : adaptation du tégument et de ses productions chez les vertébrés

Les animaux sont différents au niveau de leurs complexité, leur taille, leur durée de vie, leur aspect extérieurs…
On va les regrouper en différents groupes : poiles, écailles, peau nue, plumes…

L’aspect est très divers mais pour tous les groupes il y a les même besoins fondamentaux : absorber del’eau, du dioxygène (respiration), donc malgré cette grande diversité on retrouve les mêmes grandes fonctions quelque soit le milieu dans lequel ils vivent.

L’enveloppe externe = tégument, va jouer un rôle dans la réponse à ces besoins fondamentaux : absorber de l’eau de l’oxygène en quantité nécessaire avec le mode de vie de l’organisme. Le tégument est en contact direct avec le milieu.
Et cetégument remplit aussi plusieurs fonctions importantes :
- maintient la forme externe de l’organisme en tant que paroi externe du corps (invertébrés = squelette externe).
- Localisation de nombreux récepteurs sensoriels et de glandes (reproduction, nutrition)
- Barrière physique contre les organismes pathogènes, les polluants et les rayons ultraviolets du soleil suivant le milieude vie
- Sa nature imperméable empêche le desséchement de l’organisme et l’eau externe de pénétrer dans le corps.

L’appareil tégumentaire ne comprend que la peau mais aussi :
- Des annexes cutanées = les phanères,
- L’appareil pilo sébacée
- Les glandes sudoripares
- Les corpuscules sensoriels
Tout ça fait partie du tégument = tissu qui construit et fabrique les glandeset phanères. Tégument = tout ce qui est a l’extérieur.

I. La peau


La peau comprend : l’épiderme, le derme et l’hypoderme (plus ou moins présent voir absent dans certains groupe)
La peau est le plus gros organe du corps, chez l’homme adulte ca représente 16% du poids du corps (et 50% chez les Cétacés)
La peau est le contact entre le milieu interne et externe, c’est uneinterface qui forme un micro écosystème avec des organismes spécialisés ou opportunistes, résidents ou transitoires.
Elle permet une interaction de l’organisme avec son environnement :
- Thermorégulation
o Isolation thermique (couche de graisse) ou absorbation des radiations
o Evaporation d’eau => au travers de ces glandes principalement
- Production de vitamine D =>avec un minimum de rayon lumineux
- Perception des sensations
- Respiration cutanée => échanges gazeux (CO2)
- Osmorégulation et équilibre hydrominéral => principalement au niveau des petites glandes associé à la peau
o Particulièrement important pour les organismes hypoosmotiques et qui vivent dans un milieu hyperosmotique => poissons et amphibiens

La peaucomprend 2 couches (épiderme, derme) voir 3 (hypoderme) fermement rattachées l’une a l’autre via des jonctions dermo épidermiques.
L’épiderme dérive de l’ectoderme et le derme (et hypoderme) dérive du mésoderme.
← Origine épiderme = épithélium, cellules les une à coté des autres
← Origine mésodermique = tissus conjonctif les cellules sont libres.

a. L’épiderme


NB : lefollicule pilo sébacé et les glandes sudorales sont des formation d’origine épidermique, appartiennent a l’épiderme.

Les couches cellulaires de l’épiderme sont jointives. Mais dans une couche il peut y avoir plusieurs étages = strate/stratum.

L’épiderme est un épithélium pluristratifié pavimenteuse (cellules jointives = recouvrement et protection, les cellules sont cubiques, plus plate que haute) etkératinisé cela se distingue des épithéliums unistratifiés qu’on retrouve chez les invertébrés et Procordés.

L’épiderme ne renferme pas de vaisseaux sanguins, terminaisons nerveuses. L’épiderme est nourri par le derme.
L’épaisseur de l’épiderme varie selon l’endroit du corps : permet de définir des peaux épaisses et des peaux minces.
← Peau épaisse = épiderme épais= peau glabre =>...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Biologie animale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !