Le théatre du 17e siècle

568 mots 3 pages
Les Troupes Ambulantes

Au tout début du XVIIe, Tabarin, un bateleur, commença à faire parler de lui sur Paris et sa région. Avec son compère nommé Mondor, un médecin-vendeur d'onguent ambulent, il fit des représentations théâtrales sur les tréteaux des foires de Saint Germain, Saint Laurent ainsi que la Place Dauphine et le Pont Neuf. Leurs farces visuelles et leurs dialogues comiques et satiriques les firent très vite connaître, attirant ainsi un grand nombre de passants dont Molière et les gens de la Cour. Vers 1626, Tabarin et Mondor ne firent plus beaucoup parler d'eux, d'autres troupes théâtrales devenant plus à la mode.

En province, en ce même tout début de siècle, les comédiens allaient de ville en ville jouer sur des scènes improvisées ou dans certains Jeux de Paumes. Les deux plus célèbres troupes ambulantes furent celle de Floridor (rentrée en 1638 au Théâtre du Marais) et celle de Molière.

Les Théâtres de Paris

L'Hôtel de Bourgogne

À l'origine, c'était la résidence des Ducs de Bourgogne et du célèbre Jean-sans-Peur.

En 1548, l'Hôtel devint la propriété d'une société bourgeoise, les Confrères de la Passion et de la Résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ. L'Hôtel devint leur lieu de célébration de leurs mystères. Malgré l'interdiction de leurs mystères, ils gardèrent le monopole des représentations théâtrales sur Paris en louant leur salle aux petites troupes de passage, pouvant les pénaliser si celles-ci allaient dans d'autres salles.

En 1628, la troupe de Valleran-Lecomte s'y établit sous l'ordre de Louis XIII, devenant ainsi " Troupe Royale ". Gros-Guillaume devint le directeur de l'Hôtel.

Cinq La troupe y joua des farces avec Turlupin, Gros-Guillaume et Gautier-Garguille, des tragédies avec des grands interprètes tels que Montfleury, la célèbre Champmeslé, et Floridor (qui quitta la Troupe du Marais vers 1647 et devint le nouveau directeur de l'Hôtel de Bourgogne cette même année).

En 1680, après la mort de La

en relation

  • Théâtre 17è siècle
    398 mots | 2 pages
  • Le théâtre au 17e siècle
    614 mots | 3 pages
  • Le theatre au 17e siecle
    617 mots | 3 pages
  • Le theatre au 17e siecle
    1710 mots | 7 pages
  • Le théatre du 17e siècle
    1144 mots | 5 pages
  • Le théâtre au 17e siècle
    861 mots | 4 pages
  • Le théâtre au 17e siècle
    1771 mots | 8 pages
  • Histoire du théâtre du 17e siècle
    9410 mots | 38 pages
  • 17E siecle théatre
    596 mots | 3 pages
  • Le théatre du 17e siècle
    641 mots | 3 pages