Le théatre

Pages: 5 (1191 mots) Publié le: 27 avril 2010
Est-ce qu'une telle définition de la poésie ou de l'art en général est recevable ? Nous savons bien que l'art a pu emprunter d'autres voies et que l'engagement politique est plutôt une exception. De même le réveil du peuple appartient-il aux artistes ou aux hommes politiques ? Aujourd'hui la conscience politique des écrivains se traduit naturellement par un engagement dans les partis, et larépublique des lettres est plutôt passée sous l'autorité des idées de gauche au XXe siècle. Le réveil du peuple doit-il s’effectuer à partir du lyrisme poétique ou de l’analyse réaliste des hommes politiques ? Qu’ajoute l’art au discours politique ? Nos contemporains sont toujours friands des joutes oratoires à la télévision, plus animées que les ternes programmes politiques pourtant si nécessaires. Làoù la passion apparaît, le regain d’intérêt pour la chose publique est réveillé. Nos hommes publics cultivent toujours la formule assassine ou définitive. Ce n’est pas encore de l’art car il manque le souffle de l’inspiration, mais c’est déjà mieux que les discours stéréotypés rédigés par les attachés parlementaires.
L’art a donc son rôle à jouer dans le champ social. En effet, au-delà de leurdevoir de contestation, les artistes exercent aussi un fascinant pouvoir.
Tout d'abord la parole humaine, la conscience morale éventuellement sublimée par l'art ont une importance, peuvent influencer les destinées du monde. Une anecdote illustre cette affirmation. Alors qu’on parlait du pape à Staline, le dictateur soviétique rétorquait : « combien a-t-il de divisions ? » exprimant par là le peu deconsidération pour le pouvoir spirituel du chef de l'Église catholique. Pourtant il se trompait puisque quelques décennies plus tard, un pape polonais contribuait notablement par ses seuls enseignements à la chute du « mur de la honte » et à la fin de l'empire soviétique.
Pourtant de nombreuses œuvres sont tombées dans l'oubli parce qu'elles ne recélaient pas une vérité humaine suffisante dansla dénonciation des erreurs du temps. Elles manquaient surtout de la force d'indignation ou d'enthousiasme, leur enlevant tout éclat pour leur permettre de durer et de continuer à nous émouvoir.
En fait le réel est souvent absurde et sans beauté. L'art lui donne un sens. L’ironie de Voltaire volontiers simplificatrice vient piquer notre intelligence. D’abord amusés, puis révoltés par tant desottise, nous ne pourrons plus oublier les malheurs de Candide dans l’armée des Abares. Dans le chapitre 2 du roman éponyme, le héros fait connaissance avec l’absurdité de l’armée et de la guerre. Avec ironie, Voltaire dénonce les abus de la privation de liberté et la dépersonnalisation vécue dans le milieu militaire. Candide devient la marionnette des soldats et du pouvoir royal qui les entretient ;mais il est tout autant (par les invraisemblances et les exagérations du récit) le jouet de son créateur pour dénoncer la folie des hommes.
L’art donne aussi la beauté au réel qui en est privé, le reconstruit comme la tragédie qui transforme un fait divers en une question essentiellement humaine, dégagée de toute contingence, auréolée de son éternité. Ainsi le roman historique nous révèle le sensde l'aventure humaine au travers de la trame si dense des événements. Quatre-vingt-treize d'Hugo simplifie la Révolution française en une épopée où se heurtent avec fracas des protagonistes symboliques : le marquis de Lantenac qui incarne l'ancien régime, Gauvain, son neveu, représentant l'idéalisme généreux de la République, Cimourdain, prêtre défroqué et séide de l'absolutisme révolutionnaire.Hugo juge le passé et nous enseigne aussi les principes qui doivent, à ses yeux, constituer la foi du monde. Ce souffle épique nous le retrouvons également dans La Légende des siècles : le projet initial était envisagé comme un triptyque, avec Dieu, son achèvement, et La Fin de Satan, son commencement, qui devait lui donner un épanouissement visionnaire et métaphysique : « l’Humanité, le Mal,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Théatre
  • le théatre
  • Le théatre
  • Theatre
  • Le théâtre
  • Le théâtre
  • Théâtre
  • Theatre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !