Le travail des enfants est-il acceptable?

Pages: 5 (1171 mots) Publié le: 25 février 2011
LE TRAVAIL DES ENFANTS EST –IL ACCEPTABLE ?

Le travail des enfants est un sujet qui touche fortement le 21e siècle mais son origine est bien plus ancienne. On pouvait déjà compter d’enfants  ‘exploités’ sous l’antiquité ou encore durant le Moyen-âge. Mais même de nos jours de nombreux enfants sont encore exploités malgré l’action de nombreuses organisations qui se battent contre le travail desenfants devenu illégal. C’est souvent dans les pays les plus pauvres que il y a le plus d’enfants exploités comme en Inde ou en Afrique où même des familles envoient et vendent leurs propres enfants afin de survivre. Il y a dans le monde 250 millions d’enfants de 5 à quatorze ans qui travaillent contre leur gré Le Travail des enfants est-ilacceptable ?
Les enfants sont exploités dans de nombreux domaines. Ils travaillent dans des mines, ou en tant que prostitués, dans des industries textiles ou encore dans des fabriques de verre dans des conditions déplorables qui nuisent à leur santé.Mais c’est dans l’agriculture que les enfants sont les plus exploités dans le monde.

Pays ayant ratifié les conventions 138 et 182 de l'OIT, en2006 :
     Ratification des conventions 138 et 182      Ratification de la convention 182 mais pas de la 138

     Ratification de la convention 138 mais pas de la 182      Aucune ratification

     Aucune donnée / pays non membre de l'OIT


Proportion d’enfants de 5 à 14 ans au travail pour chaque pays,d’après un rapport de la Banque mondiale[28] et des données de l’OIT[29] :
     Pas de données      0 à 10 % d'enfants au travail      10 à 20 % d'enfants au travail |   |      20 à 30 % d'enfants au travail      30 à 40 % d'enfants au travail      Plus de 40 % d'enfants au travail |C’est donc dans l’agriculture que la plus grosse partie des enfants travaillent,le plus souvent dans les plantations. L'agriculture est le secteur qui emploie le plus d'enfants. Ceux-ci sont misérablement rémunérés. À travail égal, ils ne reçoivent que la moitié de la paie d'un adulte.Souvent ils ne sont même pas payés, notamment lorsqu'il s'agit d’une entreprise familiale.
Dans ce secteur, on compte également un grand nombre d'enfants que l'on peut qualifier d'esclaves. En effet, ils ne sont pas rémunérés et deviennent propriété temporaire ou définitive de leur employeur, jusqu'à ce que la dette que devaient leurs parents soit remboursée. Ces enfants sont rarement déclarés auxautorités administratives.
Dans le textile, les enfants maintenus en servitude dans les usines de tapis en Inde, au Pakistan ou au Népal travaillent parfois jusqu'à 20h. par jour, 7 jours par semaine. Souvent ils dorment, mangent et travaillent dans une seule petite chambre obscure. Ils travaillent dans des postures inconfortables, dans la poussière, et souffrent fréquemment de problèmesrespiratoires, oculaires ou de déformation de la colonne vertébrale.
Le tourisme sexuel fait aussi des ravages, en Thaïlande, aux Philippines et ailleurs. Attirés par une rémunération attractive, des enfants de plus en plus jeunes campagnards et sans éducation, tombent dans le piège de la prostitution et sont la proie des maladies sexuellement transmissibles et du sida. A cela, il faut ajouterl'enrôlement forcé d'enfants dans des armées en guerre.

Le travail des enfants est le résultat de plusieurs facteurs économiques et sociaux, avec en tête:
* Le besoin pressant de revenus supplémentaires de la part de familles démunies.
* Le remboursement des dettes.
* Le manque de confiance dans l'école (programmes non appropriés, classes bondées, enseignants peu motivés ou absents) et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le travail des enfants
  • Le travail des enfants
  • Travail des enfants
  • Le travail des enfants
  • Travail des enfants
  • Le travail des enfants
  • Le travail des enfants
  • Le travail des enfants

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !