Le travail

Pages: 2 (279 mots) Publié le: 31 janvier 2011
Sans travail toute vie pourrit. Mais sous un travail sans âme, la vie étouffe et meurt. .

La notion de travail existe depuis que l’Homme s’est sédentarisé.Les gens travaillaient notamment pour cultiver les terres. C’est sûrement pour cela que l’auteur parle de pourriture, car si l’on arrêtait de travailler, leschamps et les greniers de céréales laissés à l’abandon pourrissaient. Mais depuis cette époque, la notion de travail a beaucoup évolué.

Aujourd’hui, laplupart des gens attendent principalement deux choses de leur travail : tout d’abord qu’il leur rapportent assez d’argent pour vivre aisément. Deuxièmement ilsespèrent avoir une satisfaction professionnelle, c’est-à-dire faire quelque chose qui leur plait, afin de rendre leur travail moins pénible.
En effet, quelqu’unqui a étudié pendant de longues années pour être médecin et qui finalement n‘y arrive pas et se retrouve à faire un métier qu‘il n‘aime pas, travaillera etvivra beaucoup moins bien que quelque un qui est passionné par ce qu’il fait.
De même qu’à l’époque de la Grèce antique, les esclaves qui faisaient un travailforcé dépérissaient et perdaient leur âme.
En plus de l’argent et de la satisfaction personnelle, la plupart des gens espèrent être reconnus pour ce qu’ils font,par la hiérarchie, et aussi par leurs collègues…

Pour la majorité des gens, le travail est un moyen de survivre. Sans travail ils ne pourraient pas vivre.Voila pourquoi l’auteur dit que sans travail, la vie pourrit.
Mais, quand on est forcé à faire quelque chose que l‘on aime pas, la vie étouffe et meurt.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Travail travail
  • Travail
  • Le travail.
  • Le travail
  • le travail
  • Le travail
  • Travail
  • Le travail

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !