Le verger dans cligès

Pages: 10 (2486 mots) Publié le: 16 juin 2012
Du Cligès de Chrétien de Troyes au Cligès en prose :
vers une valorisation de l’amour courtois

Tableau comparatif des principales différences entre les deux versions de Cligès
Cligès de Chrétien de Troyes | Cligès en prose |
Pas d’épanchement lyrique | Epanchement lyrique important |
Vergier de plaisance | Rime entre vergier et esbanoier (v. 6349-50) |
Entrée par une porte secrète (merveilleux) | Pas d’entrée spécifique mentionnée ( évacuation du merveilleux) |
Loge sous l’ente aménagée par des branches cassées ( stérilité) | Loge naturelle (une « ente », arbre qui porte des fruits) |
Amour érotique et physique (« si a fet soz l’ante son lit / la sont a joie et a delit », vv. 6401-6402) | Amour chaste (« se coucent acolans et baisans ») |
Poire (avec la symboliqueérotique) | - |
Nu a nu (v. 6433) | - |
Cri et panique de Fénice | Honte et maîtrise des émotions |
Alix empereur légitime (« sire » v. 6539) | Alix imposteur (« toy, l’empereur sans droit et sans raison ») |
Fin moralisatrice (impératrices enfermées) | Fin heureuse et non moralisatrice |

Problématique

Dans la littérature médiévale, le verger ou jardin – les deux termes sont alorssynonymes – fait office de locus amoenus. Ce lieu commun de la littérature occidentale remonte à l’Antiquité grecque et à la Bible elle-même, si l’on songe à l’évocation du jardin d’Eden et au Cantique des Cantiques. Dans ce dernier, le lieu de nature idéal devient le symbole même de la femme aimée. Elle y est désignée comme hortus conclusus, un lieu qui, associé à la Vierge, deviendra une image duparadis dans l’art médiéval ; dans le contexte courtois, c’est le lieu par excellence où l’amant rencontre la dame, loin du regard de la société, dans une espace qui leur garantit une certaine intimité.
Nous verrons dans cette analyse dans quelle mesure le verger ne sert-il pas à poser une interrogation sur celui-ci. En questionnant le Cligès de Chrétien de Troyes, puis sa mise en prose au XVesiècle, nous essayerons également de voir les évolutions qui se sont produites entre les deux textes à travers l’étude de l’arbre (le poirier) et de sa symbolique.

Développement et analyse

L’une des premières différences ququi s’impose à la lecture du roman en vers et du roman en prose se trouve dans la requête de Fénice à Cligès de lui fournir un verger. En effet, dans la version de Chrétien deTroyes, la demande de Fénice est brève et directe, voire fonctionnelle, alors qu’elle connaît un épanchement lyrique important, une amplificatio, dans la version bourguignonne. Chez Chrétien de Troyes, le désir du verger est motivé par la volonté de revoir le soleil et la lune et d’y trouver du plaisir : la rime vergier-esbanoier (vv. 6349-6350) suggérant même un désir érotique.
A contrario, lesmotivations de Fénice dans la version en prose sont très différentes. En effet, c’est ici le retour du printemps, traité dans le thème de la reverdie, qui stimule et éveille le désir de l’impératrice. Fénice pose même un lien assez intéressant entre son vécu et celui de la nature, tirant une espèce de synesthésie : en effet elle désire un verger pour se divertir et se remettre de ses souffrancesaprès de longs mois de mort feinte et de souffrances. Cette mort feinte est posée en accord avec les longs mois d’hiver que viennent de connaître les oiseaux et la nature, qui se réveille à présent dans la débauche d’énergie du printemps. L’amplificatio se reconnaît dans le texte en prose à l’abondance des mentions de fleurs, d’arbres verdoyants et d’oiseaux qui chantent, éléments pour ainsi direabsents chez Chrétien de Troyes : Fénice et Cligès se fondent en quelque sorte dans l’harmonie de la nature qui légitime le fait qu’ils s’embrassent sous « l’ente » : la description du locus amoenus participe de la récupération courtoise des amours de Fénice et Cligès, caractéristique du roman bourguignon.

Le verger est présenté comme existant avant même le désir exprimé par Fénice dans les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cliges
  • Cliges
  • Cliges
  • Cliges
  • Cligès
  • L'amour de cligès
  • Le songe du verger
  • Vergers Boiron Concurrence

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !