Le vieux chat et la jeune souris

414 mots 2 pages
Un dialogue difficile entre les deux animaux
Le vain plaidoyer de la souris
L'ironie et la satire du fabuliste
Les Fables sont l'oeuvre d'une vie. Depuis la première édition qui date de 1696, près de 30 ans s'écoulent, douze livres sont publiés. De nombreux vers sont devenus de véritables références, voire de véritables proverbes.

La fable étudiée se propose comme un apologue très classique. Elle met en scène deux animaux, le chat et la souris. Le texte est fortement axé sur le dialogue entre les deux animaux, il est le reflet d'un rapport de force déséquilibré. Tout d'abord, la souris vouvoie le chat : les verbes à l'imparfait tout au étendu lors de son plaidoyer, ainsi que les adjectifs possessifs sont de la seconde personne. À l'inverse, le chat tutoie la souris. La souris supplie celui qui la conserve séquestrée, ce dernier ne montre qu'une conduite arrogante. La souris construit l'affirmation de pondération dans sa tenue d'élocution. Elle se ridiculise à la suite de la généralité et le recours à la 3e personne. Elle ne conjure pas instantanément "le chat" mais "l'hôte, l'hôtesse et tout le monde". Elle use la combinaison examinatrice nonobstant exposé ses raisonnements.
En quoi la fable et le dialogue qu'elle contient sont-ils le support de la satire du fabuliste ?

[...] La diatribe convoite ainsi de disposition machinale, une jeunesse suffisante qui se croit capable de mystifier ses antagonistes. La critique concerne autant la conduite du chat. Pour un chat, grignoter une souris est dans la distribution des méthodes et cette législation est pour lui une légitimation. Conclusion À la suite d’une histoire en aspect copieusement primitif, La Fontaine met à jour deux comportements qui s'affrontent dans la société. Cette réverbération ce talonne par différents auteurs du XVII siècle. Par ailleurs, La Rochefoucauld déploiera certaines maximes à cet objectif. [...]

[...] Elle met en scène deux animaux, le chat et la souris. Le texte est fortement

en relation

  • Le vieux chat et la jeune souris
    426 mots | 2 pages
  • Le vieux chat et la jeune souris
    1287 mots | 6 pages
  • Le vieux chat et la jeune souris
    957 mots | 4 pages
  • Le vieux chat et la jeune souris
    251 mots | 2 pages
  • Le vieux chat et la jeune souris
    910 mots | 4 pages
  • Le vieux chat et la jeune souris :
    612 mots | 3 pages
  • Le vieux chat et la jeune souris
    384 mots | 2 pages
  • Le vieux chat et la jeune souris
    364 mots | 2 pages
  • le vieux chat et la jeune souris
    369 mots | 2 pages
  • Le vieux chat et la jeune souris
    355 mots | 2 pages