Lecture analytique, la bruyère

Pages: 7 (1526 mots) Publié le: 18 avril 2011
Pour le petit a) voir intro correction LA1
+ La B étant attaché à l’illustre famille Condé et étant le secrétaire du duc de Bourbon, il peut donc observer la Cour. Il lui a consacré un chapitre dans ses Caractères nommé « de la Cour ».
Comment l’auteur met-il en valeur ses jugements de moralistes sur cet homme qui recherche une position à la Cour ?
En premier nous verrons la volonté de La Bd’impliquer le lecteur ensuite la présentation satirique des éléments constituants l’univers de la Cour, et enfin le portrait d’un courtisan présenté comme un archétype des fausses valeurs telles que l’intérêt et la fausseté.

LECTURE DU TEXTE

Tout d’abord, nous verrons la volonté d’impliquer le lecteur par l’auteur. Par l’utilisation des pronoms et du _ mode impératif, le systèmeénonciatif prouve de la part de la B une volonté d’impliquer le lecteur dans la présentation du portrait. L’ouverture du passage se fait par l’impératif « n’espérez-plus … ». Il introduit une révélation faite par le moraliste: c’est la disparition de la morale chez le courtisant arrivé à la Cour depuis peu. _ La nouvelle prise à parti de la 2nde phrase avec la formule interrogative est plus expliciteavec le pronom personnel « vous ». L’interrogation rhétorique a pour but de signaler au lecteur la métamorphose de l’homme devenu courtisan. Il y a une véritable évolution dans la volonté d’impliquer le lecteur au cours du texte, cette évolution est prouvée lors du portrait en situation du courtisan dans les lignes 24 à 28. En effet, le destinataire est intégré à la scène décrite grâce àl’utilisation d’un « vous » collectif. Ce « vous » englobe le personnage de la scène et le destinataire. D’autre part la B va intervenir à la 1ère personne (l.15) « il a une profusion, le dirais-je ? » pour faire partager au lecteur ses hésitations feintes dans le choix des thermes qu’il compte utiliser pour critiquer le courtisan. Cela montre une complicité entre le lecteur et lui dans l’utilisation del’ironie. _ Enfin il y a une occurrence du pronom personnel « il » pour désigner le courtisan. Cette occurrence n’a pas une sainte valeur grammaticale. Sa fonction est de reproduire de façon systématique la référence au courtisan qui est la cible du moraliste. Ce pronom est repris plus de 16 fois dans les 12 dernières lignes. Par sa densité, la présence du personnage au lecteur est montrée.Toute cette stratégie qui nous aide à accéder au texte facilite l’approche d’un univers particulier qui est celui du fonctionnement de la Cour.

Ensuite, nous allons étudier la présentation satirique des éléments constituants l’univers de la Cour. Le parti pris de la B consiste à accompagner les évocations explicites de la Cour par des expansions dépréciatives. L’apparition du terme de« la Cour » est fortement connotée négativement. L’accès à la Cour est présenté de façon métaphorique : un homme ne rentre pas à la Cour « il s’est livré à la Cour » (l.2-3). _ Cette image suppose une connotation de l’abandon de soi dans un monde hostile qui contient des dangers, des obstacles donc implicitement une nécessité de se battre. D’autre part à la fin du texte, il y a une notionintroduite par un groupe nominal péjoratif et méprisant qui enlève toute la grandeur de cet univers (l.22). Enfin la notion « la Cour » est associée à un univers dans lequel les rumeurs sont constantes. C’est un lieu qui par définition prête à la critiquer «  la vérité blesse … sur la Cour » (l.10). Donc cette notion est toujours insérée dans un contexte de termes dépréciatifs. La notion d’épreuves seretrouve à plusieurs niveaux dans le texte. Tout courtisan est un rival pour l’autre courtisan. Cette idée est mise en valeur (l.5-6) par une image soulignée dans la mise en italique. Ce verbe montre que la vie à la Cour est basée sur un parcours qui nécessite une stratégie de manœuvre. L’obstacle n’est plus extérieur mais intérieur « martyr de son ambition » (l. 12). La forme d’esclavage...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Lecture analytique, la bruyère, les caractères
  • lecture analytique les caractère de j. de la Bruyère
  • Lecture analytique la bruyere l'égoiste
  • Lecture analytique
  • Lecture analytique
  • Lecture analytique
  • Lectures analytiques
  • lecture analytique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !