Lecture de l’ouvrage théorique « L’autobiographie » de Georges May

Pages: 9 (2072 mots) Publié le: 6 janvier 2014
Lecture de l’ouvrage théorique « L’autobiographie »
de Georges MAY
1ère édition, Paris, PUF, 1984

Fatima Zohra ELYOUBI
Faculté des lettres Rabat Maroc





Au XXème siècle, l’autobiographie a eu le privilège de jouir des intentions des critiques. En 1984, Georges May a publié son ouvrage théorique l’autobiographie qui constitue une tentative de définition de ce genre récent. Au débutde son ouvrage, May montre que l’autobiographie est une forme littéraire dont la prise de conscience a été avec la publication des Confessions de Jean Jaques Rousseau. Il essaye ensuite, de montrer que toute tentative de classification de l’autobiographie est vouée à l’échec et ainsi, il recourt à plusieurs méthodes. May essaye dans un premier temps de classer les autobiographies selon lescaractéristiques de leurs auteurs et les traits communs qui pourraient les rassembler. L’étude selon cet angle de vision a montré qu’il n’ya que deux caractéristiques qui unissent la plus grande partie des autobiographes :
«Il n’existe que deux caractéristiques qui unissent la plupart des autobiographes : la première est que leur autobiographie est le fruit de leur âge mur, […] la seconde estqu’ils étaient eux même connus du public dés avant la publication de l’histoire de leur vie » (May, 1984, p. 30).
Le mot « la plupart » utilisé par May, montre qu’il ya des exceptions à cette règle d’où l’essai de classification selon les caractéristiques des autobiographes a prouvé ses limites. May essaye, dans un deuxième temps, de classer les autobiographes selon les mobiles qui poussentl’écrivain à écrire. Il découvre de nouveau que la classification selon cette méthode est impossible, il recourt alors à classer l’autobiographie en tenant compte des procédés littéraires mis en œuvre.
L’autobiographie a emprunté le récit à la première personne aux mémoires, on trouve cependant des exceptions puisqu’il ya des autobiographies écrites à la troisième personne, comme c’est le cas deL’éducation de Henry Adams. Georges May montre également que l’écrivain respecte l’ordre thématique au détriment de l’ordre chronologique qui déforme la réalité comme le cas de Julien Green qui dit : « j’ai l’impression que tout se présente en moi en même temps. Et la chronologie dans tout cela, ou la trouver ? » (Julien Green, Partir avant le jour, Paris, 1963, p.22).
Il ya aussi d’autres sources dedéformation du récit autobiographique citées par May, c’est le récit ironique et le recourt à des noms d’emprunt qui instaurent un écart entre l’événement embarrassant du passé raconté au présent. Et ainsi, les événements qui ont été source d’embarras au passé, se transforment en les racontant au présent en des faits risibles. May expose également les deux faux problèmes auxquels l’écrivain s’affronteet qui sont la vérité et la sincérité et montre l’incapacité de l’autobiographe à tout avouer soit par une trahison de la mémoire ou par la vanité qui empêche l’autobiographe de tout confier à son lecteur.
Après avoir montré que sa tentative de classification des autobiographies est vouée à l’échec, May passe à un autre point essentiel : c’est le rapport qui unit l’auteur à son lecteur. Lacuriosité de découvrir les secrets de l’écrivain est le plus important mobile derrière la lecture de l’autobiographie, selon May. Celle- ci procure au lecteur une sorte de consolation sur la démarche de sa vie et un éclaircissement de son itinéraire. Il ya aussi un autre mobile qui est aussi important que la quête de soi dans celui de l’écrivain ce sont les faits historiques relatés dans les récitsautobiographiques.
Dans la deuxième partie de son ouvrage, May essaye de faire une comparaison entre l’autobiographie et les genres avoisinants tout en montrant l’influence de ces genres sur la démarche autobiographique. May commence par l’évocation du mot « mémoire » car c’est un genre très ancien, très divers, pris même dans certaines utilisations qui trahissent son véritable sens...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fiche de lecture de l'ouvrage de mintzberg
  • Note de lecture de l'ouvrage les désordres du travail
  • Fiche de lecture de l'ouvrage disqualification sociale
  • Fiche de lecture George Orwell
  • fiche de lecture pour l'ouvrage relation publique
  • Lecture analytique george sand
  • Fiche lecture george mosse
  • la fiche de lecture pour l'ouvrage les relations publiques

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !