Les échanges internationaux de biens et services

Pages: 10 (2370 mots) Publié le: 25 avril 2010
Chap. 10 : Les échanges internationaux de biens et services

I- Évolution du commerce international et mesure

Section 1 : la croissance du commerce international

1.1 Expansion du commerce mondial de marchandises
Le commerce mondial des marchandises a connu un très fort essor entre 1950 et 1973 =L'age d'or du commerce mondial (taux de croissance moyen de 10 %).
Depuis : ce taux a étémoins élevé
Fait marquant = décalage croissant entre le rythme de croissance de la production mondiale (PIB) et celui des échanges internationaux (import/export) de 1984 à 1994, le taux de croissance des échanges internationaux est 2,8 fois supérieur au taux de croissance de la production….
[pic]
Forte expansion de l’économie mondiale en 2004
Progression de 3,3 % en 2005 = ralentissementSeule la conjoncture économique au Japon s’est révélée bien plus favorable que prévu.
La croissance du PIB du Japon= 2,8%
= le meilleur résultat enregistré depuis la crise financière asiatique en 1997
En 2005, La croissance du commerce mondial des marchandises a été près de 2 fois plus importante que la croissance de la production mondiale,
= tendance observée depuis bientôt 20 ans
Cephénomène, qui correspond à une intégration économique accrue à l'échelle mondiale, peut s'expliquer pour 3 raisons :
[pic]
[pic]

Les données sur le volume des échanges présentées dans le graphique 2 (et le tableau 1) indiquent qu’il existe une corrélation entre les variations des courants d’échanges en termes réels et l’évolution des prix relatifs.
Les exportateurs nets de combustibles et d’autresproduits des industries extractives comme la CEI, l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Amérique du Sud et centrale = croissance des exportations > à celle des exportations.
Les régions importatrices nettes de combustibles, comme l'Europe, l'Asie et les États-Unis, exportations de marchandises > importations de marchandises en 2005.

1.2 Interdépendance commerciale des économies
L'ouverture deséconomies se traduit par l'apparition d'une contrainte extérieure. Celle-ci sera d'autant plus forte que le pays considéré sera plus ouvert aux échanges.
Cette contrainte extérieure va se manifester de 2 façons :
(La conjoncture économique de chaque pays est de plus en plus dépendante du niveau de la demande intérieure et extérieure des principaux partenaires commerciaux
(Les pays ne peuventque difficilement mettre en oeuvre des politiques économiques autonomes de relance de la croissance, sans dégrader certains équilibres macro­économiques (équilibre extérieur, stabilité des prix...).

On peut mesurer le degré d'ouverture et d'insertion des pays dans l'économie mondiale par différents indicateurs :
a) le taux d'ouverture
b) le taux d'exportation
c) le taux de pénétration dumarché intérieur

a) le taux d'ouverture
Exportation – Importation / 2
PIB
Il montre notre dépendance par rapport aux autres pays.

Exemple : le taux d'ouverture France 1990= 24,3 %.
Notre Pib dépend pour 1/4 des exportations, c'est à dire du rythme de croissance du reste du monde. Taux d'ouverture France 2005 = 21%
Autres exemples : le Japon et les États-unis ont uncoefficient d'ouverture plus faible (10 % pour les États Unis en 1990). Ces économies s'appuient donc principalement sur leur marché domestique.

Économie fermée, économie ouverte
|Chiffres 2001 |Europe (1) |États-unis |Japon |France |
|Population 2000 - |275,3 |275,3 |126,9 |60,4|
|millions | | | | |
|PIB milliards d'Euros |8 882,7 |11 516,7 |4 810,3 |1 235,3 |
|Exportations milliards |3 352,5 |1 305,5 |527,6 |397,7 |
|d'Euros |...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les échanges de biens et services
  • Le libre échange et les échanges de biens et services
  • Les échanges de biens et de services
  • économie échanges de biens et services
  • Les echanges de biens et services
  • Flux internationaux de biens et de services
  • Les échanges contemporains de biens et de services relèvent-ils du libr-échange ?
  • Échange-t-on que des biens?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !