Les échecs de la iveme république

Pages: 5 (1074 mots) Publié le: 22 mars 2012
Introduction :


Si la stabilité de la IIIème république lui a permis de passer outre le cap de la première guerre mondiale, celle-ci c’est belle est bien arrêté le 10 juin 1940. Suite à l’obtention des pleins pouvoirs de Pétain. Les plus grandes heures sombre de l’histoire de France s’est déroulé dans cette période. Les déportés, les tickets de rationnements, les collaborateurs, tout ceschoses que la France souhaiterais oublier. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la IIIème république ne s’en relève pas. En 1944 le gouvernement provisoire est instauré, et à sa tête, l’homme du symbole de la résistance de la France, le Générale de Gaulle. Dans cette période, il y avait une véritable recherche de renaissance politique. Pour cela, il fallait une constitution qui apprenne dupassé. La IVème république va tenter de surmonter les erreurs du passé, qui malheureusement vont vite la rattraper.

Nous allons alors nous pencher sur un retour inévitable du régime déchue ?

Suite à cela, il va falloir étudier la volonté de changement et la rupture avec la IIIème république. Cependant nous verrons un retour presque inévitable « dans les ornières du régime déchue ».

Premièrepartie : La IVème République, une volonté de changement

a) L’instauration de la constitution
Suite aux nombreux problèmes de la constitution de 1875, le gouvernement provisoire a fait un référendum pour savoir si les français souhaité un retour à la IIIème république et ce fut fort logiquement le refus à plus de 95% des voix contre. Ensuite une deuxième constitution tente de voir le jour,celle-ci a été faite par une majorité de gauche de l’assemblé constituante. Ce fut également un refus a 53% des vois contre, le 5 mai 1946. Une troisième constitution a été élaboré par le Parti Communiste Français, la SFIO et le Mouvement Républicains Populaire associés dans le cadre du Tripartisme. Le 21 octobre 1946, les Français pressés d'en finir avec le provisoire avaient adopté sansenthousiasme et de justesse avec plus de 30 % d'abstentions et seulement 53 % de vote pour.




b) Les nouvelles institutions de la IVème république

L’institution de la IVème république est un régime parlementaire bicaméral avec un président principalement a titre honorifique et un gouvernement exerçant l’essentielle du pouvoir exécutif. Dans cette constitution, le pouvoir central est identifié àl’Assemblé National qui possède le pouvoir législatif, par hostilité au Sénat de la IIIème république. Afin, d’éviter le principale problème de la IIIème république, qui est l’instabilité gouvernementale avec des gouvernement allant du minimum de un jour à 3ans de gouvernance. Les relation entre les pouvoirs publics sont disciplinés par la rationalisation des procédures de nomination, et de démissiondu ministère.
La mise en place de ces nouvelles institutions, par un régime législatifs, avec la séparation du pouvoir législatif et de l’exécutif. Les nouveaux droits du gouvernement afin de renforcer la stabilité ministérielle. Tout cela est du pour ne pas revivre le cauchemar de la IIIème république, suite a ses instabilité ministérielle mais également associé à la défaite de 1940. Cependant,en voulant se détourner au plus loin, elle ne figure pas aussi loin que cela, car les renouveau des institutions n’a pas éloigné les problèmes de la République.

Deuxième partie : Les retours des dysfonctionnements de la IIIème république.

1) Les faiblesses institutionnelles
Tout d’abord, Paul Ramadier à été désigné premier ministre par le président Vincent Auriol. Cependant, après avoir élueses ministres il sollicite une confiance collective. Ce fut la naissance du problème de la double investiture. Cette pratique s’imposera et se succédera, et de plus elle ruinera l’image et l’autorité du président du conseil. L’une des faiblesses de ce régime fut également la « question de confiance », mis en place dans la constitution pour éviter l’instabilité gouvernementale. Cette pratique...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le nouvel échec du parlementarisme moniste sous la ivème république
  • La tentative de rationnalisation du parlementarisme sous la ivème république: échec ou réussite ?
  • La ivème république
  • Iveme republique
  • La ivème république
  • Ivème république
  • La ivème république
  • La ivème république

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !