Les économies-mondes

1101 mots 5 pages
À la moitié du XIX ème siècle l'Europe domine le monde par sa puissance industrielle et l'emportent sur le reste du monde qui, sauf les États-Unis et le Japon, sont en cours d'industrialisation ou en retard d'industrialisation.

Le Royaume-Uni est la première et la plus puissante nation industrielle dès 1820, pays pionnier de l'industrialisation, elle domine largement ses concurrents qui ne connaissent leur « take-off » ( décollage industriel ) qu'en 1860 et qui ne parviennent pas à la concurrencer significativement avant 1900. Elle dispose de nombreux atouts pour être le centre de l'économie mondiale :
Tout d'abord le Royaume-Uni possède un vaste empire colonial étendu sur tous les continents qu'il va conserver en créant le Commonwealth en 1931 pour maintenir les liens avec ses anciennes possessions. Il occupe alors environ un tiers de la superficie terrestre. Ce qui lui donne le surnom de « l'empire sur lequel le soleil ne se couche jamais ». De plus, il dispose d'une grande puissance navale avec des port situés sur presque tous les principaux flux maritimes. Tout ces points permettent au Royaume-Uni de disposer d'un important commerce extérieur mondial facilité par sa politique de libre-échange. En 1860 le Royaume-Uni représente presque la moitié (environ 53%) de la production mondiale de fer.
Ensuite Londres est une capitale financière internationale ( avec la City ) assurant de nombreux investissement à travers le monde : presque un milliard aux États-Unis et un peu plus d'un demi-million au Canada et en Amérique du Sud → en 1913 près de la moitié des investissements de capitaux sont britanniques. La Livre Sterling devient ainsi la monnaie internationale de référence jusqu'à la première guerre mondiale : la moitié des transactions internationales durant cette période s'effectuent au livre sterling.
Enfin, pour montrer sa supériorité le Royaume-Uni organise à Londres en 1851 la première exposition universelle où il expose la modernité de l'économie

en relation

  • Economies mondes
    3959 mots | 16 pages
  • Les économies mondes
    1323 mots | 6 pages
  • Les économies mondes
    1627 mots | 7 pages
  • Les économies mondes
    929 mots | 4 pages
  • Les économies mondes
    1444 mots | 6 pages
  • Les économies-mondes
    1772 mots | 8 pages
  • Les économies-mondes successives
    3120 mots | 13 pages
  • Les économies mondes successives
    846 mots | 4 pages
  • Les économies mondes successives
    362 mots | 2 pages
  • Les économies mondes successives
    602 mots | 3 pages