les actes sans parole dans le cid de corneille

Pages: 38 (9390 mots) Publié le: 3 août 2014









PLAN
PARTIE THEORIQUE
-Nature des actes sans paroles
. Didascalies explicites
. Didascalies implicites
.Fonction des actes sans paroles
.Explicatives
.Guide de représentation
PARTIE PRATIQUE
-Fiche pédagogique n°2
-Fiche pédagogique n°2
-Evaluation
. Commentaire de texte
. Sujet de dissertation



Né avec le culte du Dionysos, le théâtre était dansl’antiquité plus une affaire de spectacle qu’une activé littéraire. On organisait des compétitions de théâtre ou chaque groupe devait présenter une tétralogie (trois tragédies et un drame satyrique). La meilleure troupe était récompensée et plus tard le dramaturge.
Ce n’est qu’au XVIIème siècle que le théâtre comme genre littéraire occupera vraiment une place de premier choix en France. Avec les règlesdu classicisme, le théâtre va être codifié, organisé et restructuré. Aristote est le théoricien des règles de la tragédie classique codifiées dans sa Poétique 335 avant J-C. Il opère une classification dans le genre et distingue la comédie genre mineur de la tragédie genre noble car traitant de thèmes comme l’honneur, la gloire mais aussi l’amour, et digne d’intérêt en ce qu’elle participe àla « purgation des émotions ».
Aristote définit la tragédie comme :
L’« imitation d’une action noble, accomplie jusqu’à sa fin et ayant une certaine étendue, en un langage relevé d’assaisonnements (rythme, mélodie et chant). C’est une imitation faite par des personnages en action, et non par le moyen de la narration, et qui par l’entremise de la pitié et de la crainte, accomplit la purgation desémotions de ce genre (...) »1
Il s’agit d’une histoire qui possède une introduction, un développement et une fin. L’action des personnages doit être vraisemblable et il est conseillé qu’au moins l’un des personnages se réfère à une personne ayant existé.
C’est à cette époque que le théâtre français connut son âge d’or sous la plume des dramaturges comme Philippe Quinault, Thomas Corneille, Jean deRotrou, Tristan l’Hermite, Molière, Jean Racine ou encore Pierre Corneille. Ils appliquent tant bien que mal l’esthétique du théâtre classique et produisent des chefs d’œuvres telles que Phèdre, Andromaque de Jean Racine, Cid de Corneille etc. qui se posent en modèles incontournable pour le genre dans la postérité.
De nos jours quand on parle de théâtre classique (de la tragédie), souvent on pense àces dialogues, à ces répliques, à la richesse poétique exceptionnelle (alexandrin, rime, image etc.) et au texte captivant qu’isolé du monde on lit et relit inlassablement, en somme à sa richesse littéraire. Louis Jouvet déclare : « le théâtre, c’est d’abord un beau texte »2. Beaucoup considèrent la tragédie classique juste dans sa version texte écrit.
Hors la singularité du théâtre réside dansle fait qu’il est à la fois texte et spectacle. Le texte de théâtre est écrit pour être représenté, c'est-à-dire incarné dans une parole vivante (la voix et la diction de l’acteur) et traduit visuellement dans un spectacle. Car c’est seulement par ce dernier que l’œuvre dramatique acquiert une signification définitive. En effet le théâtre est à mi-chemin entre une exécution littéraire (le texte)et une exécution spectaculaire (le spectacle). Un rapport dialectique lie ces deux aspects.
La communication théâtrale se caractérise par la densité et la diversité des signes. Le théâtre, art total, n’utilise pas, en effet, le seul langage comme vecteur des effets produits sur le destinataire. Il met en jeu un texte, mais également des conditions de réalisations spécifiques concrétisé le tempsd’une mise en scène. Le spectateur de même que le lecteur est donc confronté à une véritable «polyphonie informationnelle »3 qui est l’essence même de la théâtralité, cette « épaisseur des signes et de sensations qui s’édifie sur scène à partir de l’argument écrit »4. . Cette spécificité suggère un mode d’écriture et de lecture particulière. Le lecteur est invité à s’imaginer spectateur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le cid corneille
  • Le cid de corneille
  • Le cid de corneille
  • Des paroles et des actes
  • Le cid, corneille
  • le cid de corneille
  • Le Cid de Corneille
  • Le cid de corneille

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !