Les agros carburants

396 mots 2 pages
LES AGROSCARBURANTS
Les agro carburants ont été présentés comme un moyen de réduire la consommation de pétrole et les émissions de gaz à effet de serre. Toutefois, leur bilan écologique est loin d'être aussi positif que prévu. Par ailleurs, leur production requiert des terres agricoles qui pourraient servir à nourrir la planète. Il faudra donc attendre de nouveaux composés, dits de seconde génération, qui présentent un bilan plus positif pour que les agro carburants deviennent vraiment écologiques.

Les agro carburants (aussi appelés biocarburants) désignent les carburants d'origine agricole. On en distingue trois grand types : ceux à base d'alcool, qui alimentent les moteurs à essence ; ceux à base d'huile, qui alimentent les moteurs diesel et ceux sous forme de gaz. (1)
Ceux à base d'alcool sont produits à partir de végétaux riches en sucre tels que la canne à sucre et la betterave, ou de plantes riches en amidon, comme le blé. Ce sont le bioéthanol et son dérivé l'ETBE.

Les huiles sont extraites de plantes oléagineuses comme le colza, la palme, le tournesol, ou le soja. Ce sont parfois des huiles végétales pures, dites « huiles brutes » (parfois des huiles de cuisine), ou des produits transformés. Dans ce dernier cas, on parle de diester, de biodiesel ou d'EMHV (esters méthyliques d'huiles végétales). Elles sont fabriquées avec 90 % d’huile et 10 % de méthanol, un dérivé du pétrole.
Les gaz sont produits par fermentation de matière organique. Le biogaz (méthane) est aussi appelé GNV : gaz naturel véhicule.

Il faut dépenser de l’énergie pour produire des agrocarburants : pour fabriquer les engrais et les pesticides, pour faire marcher les machines agricoles, pour acheminer les végétaux jusqu’à l’usine où ils sont produits, pour faire fonctionner cette usine, etc. Un paramètre important pour juger de l’utilité des biocarburants est donc celui qu’on appelle l’efficacité énergétique : le rapport entre l’énergie disponible et celle qu’il a fallu utiliser.

en relation

  • Environement
    420 mots | 2 pages
  • La guerre mondiale de l’énergie
    4742 mots | 19 pages
  • Marché des alcools
    13807 mots | 56 pages
  • Greenpeace combat contre les politique énergétiques
    6555 mots | 27 pages