Les bébés tigres asiatiques

Pages: 6 (1357 mots) Publié le: 4 janvier 2011
ROME, la Ville éternelle

Population : capitale de l'Italie et chef-lieu du Latium. Environ 3 M d'hab. (cf. infra). Rome partage sa prépondérance en Italie avec Milan, capitale économique. La ville englobe la Cité du Vatican, petit État s'étendant autour de la basilique Saint-Pierre.

Historique de la ville :
Site originel = sept collines de Rome, les plus remarquables étant le Palatin,le Capitole et l'Aventin, qui dominent la vallée du Tibre par de véritables abrupts (roche Tarpéienne sur le Capitole : 45 m). Valeur défensive de ces buttes, à l'endroit où la vallée du Tibre se réduit.
Rome fonctionne comme une île, capitale de la Chrétienté, elle appelle des flux de pèlerins, mais reste étrangère à sa région, comme beaucoup de villes méridionales. Stagnation de la villejusqu'en 1870, date à laquelle elle devient la capitale du nouvel État italien. Environ 210 000 hab. dans l'enceinte aurélienne.
Période mussolinienne : démolitions de quartiers insalubres et populaires, dégagement de la zone archéologique entre le monument à Victor-Emmanuel II, haut-lieu des cérémonies fascistes, et le Capitole, lieu du pouvoir. Percement de nouvelles artères : la via deiFori Imperiali, et la via del Mare. Le relogement des populations pauvres de ces quartiers est à l'origine du phénomène des borgate en périphérie.
Début de la croissance urbaine, mais surtout après la Seconde Guerre Mondiale, avec l'exode rural, la ville drainant tout le Mezzogiorno. C'est seulement à ce moment qu'émerge une région romaine : désertification des périphéries montagneuses à l'écartdes voies de communication, conquête des basses plaines, formation de banlieues maraîchères, émergence d'aires de détente sur le littoral. La croissance rapide de la population est provoquée par des migrants à la recherche d'un emploi hypothétique et par un bilan naturel encore élevé grâce à la jeunesse de la population. Le potentiel industriel et tertiaire est insuffisant pour donner du travailà tous, et le sous-emploi chronique rappelle le caractère méridional de la ville. Tout comme l'urbanisation désordonnée et spontanée des borgate.

Urbanisation, quartiers :
Contrairement à ce qui se produit pour la plupart des capitales modernes, le territoire de la commune, vaste de 1 500 km2, n'est pas entièrement occupé par l'agglomération urbaine. Ce territoire a une structureconcentrique : les 22 rioni correspondent au centre historique de la ville ; les 35 quartieri constituent une banlieue résidentielle et tertiaire ; les 6 suburbi, banlieue en voie d'urbanisation, deviennent des quartieri lorsque leur aménagement est achevé ; l'Agro romano, campagne romaine, autrefois insalubre (marais pontins) et assaini depuis Mussolini, est peu urbanisé, à l'exception de quelques centrescomme Ostie et Fiumicino.
Modèle de croissance radio-concentrique : au centre les rioni se dépeuplent ; au-delà, les quartieri correspondent au développement moderne de Rome (Trastevere au-delà du Tibre par ex.); dirigée par les axes de communication (anciennes voies Aurelia, Flaminia, Nomentana, Appia, Latina), l'expansion de la ville remplit les vides, bute sur la campagne ou dans lessuburbi, en demi-cercle ; les borgate, officielles ou spontanées, sont de véritables bidonvilles.
Émergence d'un nouveau centre au sud de la ville, le quartier de l'EUR, Exposizion Universale di Roma : commencé en 1938 en vue d'une exposition universelle qui ne put avoir lieu en 1942 ; doté par Mussolini d'une grande autonomie administrative et juridique, qu'il conserva, il fut achevé aprèsguerre et forme un ensemble à la fois administratif, résidentiel, culturel (musée de la Civilisation romaine), commercial (Foire de Rome), industriel et sportif (palais des sports et installations nécessaires aux JO de 1960).
Aujourd'hui le périphérique routier de 70 km achevé en 1970, gran raccordo anulare, forme la nouvelle enceinte de l'agglomération romaine. Les quartiers situés autour du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les tigres asiatiques
  • Caractéristiques des tigres asiatiques
  • Tigres
  • Massage pour bebes
  • Disparition des tigres
  • Les tigres de lasie
  • Bébés secoués
  • Le comportement des bébés

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !