Les caprices de marianne

Pages: 3 (591 mots) Publié le: 3 avril 2011
Les caprices de Marianne

OCTAVE. - Comment se porte, mon bon Monsieur, cette gracieuse mélancolie ?COELIO. - Octave ! ô fou que tu es ! tu as un pied de rouge sur les joues ! - D'où te vient cetaccoutrement ? N'as-tu pas de honte en plein jour ?
OCTAVE. - O Coelio ! fou que tu es ! tu as un pied de blanc sur les joues !
D'où te vient ce large habit noir ? N'as-tu pas de honte en pleincarnaval ?COELIO. - Quelle vie que la tienne ! Ou tu es gris, ou je le suis moi-même.
OCTAVE. - Ou tu es amoureux, ou je le suis moi-même.COELIO. - Plus que jamais de la belle Marianne.OCTAVE. - Plus quejamais de vin de Chypre.COELIO. - J'allais chez toi quand je t'ai rencontré.OCTAVE. - Et moi aussi j'allais chez moi. Comment se porte ma maison ? il y a huit jours que je ne l'ai vue
COELIO. - J'aiun service à te demander.OCTAVE. - Parle, Coelio, mon cher enfant. Veux-tu de l'argent ? Je n'en ai plus. Veux-tu des conseils ? Je suis ivre. veux-tu mon épée ? voilà une batte d'arlequin. Parle,parle, dispose de moi.COELIO. - Combien de temps cela durera-t-il ? Huit jours hors de chez toi ! Tu te tueras, Octave.OCTAVE. - Jamais de ma propre main, mon ami, jamais; j'aimerais mieux mourir qued'attenter à mes jours.COELIO. - Et n'est-ce pas un suicide comme un autre que la vie que tu mènes ?OCTAVE. - Figure-toi un danseur de corde, en brodequins d'argent, le balancier au poing, suspenduentre le ciel et la terre ; à droite et à gauche, de vieilles petites figures racornies, de maigres et pâles fantômes, des créanciers agiles, des parents et des courtisans ; toute une légion de monstresse suspendent à son manteau et le tiraillent de tous côtés pour lui faire perdre l'équilibre ; des phrases redondantes, de grands mots enchâssés cavalcadent autour de lui ; une nuée de prédictionssinistres l'aveugle de ses ailes noires. il continue sa course légère de l'orient à l'occident. S'il regarde en bas, la tête lui tourne ; s'il regarde en haut, le pied lui manque. Il va plus vite que...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les caprices de marianne
  • les caprice de marianne
  • Caprice de marianne
  • Les Caprices de Marianne
  • Les caprices de marianne
  • Les caprices de Marianne
  • Les caprices de marianne
  • Les caprice de mariane

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !