Les chaises

4904 mots 20 pages
LES AMBIGUITES DU THEATRE DE IONESCO Ionesco qualifie sa pièce de « farce tragique ».Une telle appellation semble paradoxale :elle nie, en effet, la classification par genre. Nous nous demanderons alors si Les Chaises nous font rire ou pleurer ? 1/la conception théâtrale du dramaturge Pour lui, le théâtre est celui de ses angoisses. Dans Antidotes, il raconte qu’étant malade et rédigeant Le roi se meurt « tout ce qu’[il a] vécu, senti[t], di[t], s’effondrait avec tout l’univers ». Puis il ajoute : « Depuis des années, tous les matins j’agonise, je meurs. C’est à l’habitude que je dois renaître, non pas au nouveau. Je dois me remettre à vivre dans une existence usée. Une existence qui est comme une espèce de mort. Je me remets à exister dans l’usure, la vieillesse ou bien au milieu du bruit et de la fureur de ce monde, empoigné par la haine et par l’angoisse aussi tragiques que monotones. » Dans Notes et contre-notes, « témoignages », il précise sa pensée, écrivant : « Lorsque j’écris, je tache de dire comment le monde m’apparaît […] je tâche d’être témoin objectif de ma subjectivité.[…]Pour moi, le théâtre –le mien- est le plus souvent une confession. Je ne fais que des aveux – incompréhensibles pour les sourds . » Le théâtre de Ionesco apparaît alors fondamentalement comme un théâtre fantasmagorique, fantasmé. Mais parce que fondé sur la réalité ( cf. Notes et contre-notes p215 : « Je me préoccupe seulement de personnifier, d’incarner un sens comique et tragique de la réalité »), le rêve devient cauchemardesque : « seule la réalité [étant] susceptible de devenir cauchemar ». Ainsi dans Les Chaises (édition folio) p15, le vieux répondant à la question de sa femme « pourquoi donc, selon toi,[le monde a bien changé] ? » dit : « Je ne sais pas, Séramis, ma crotte… Peut-être parce que plus on va, plus on s’enfonce. C’est à cause de la terre qui tourne, tourne, tourne, tourne… » Le théâtre de Ionesco se situe donc entre le

en relation

  • Chaise
    1600 mots | 7 pages
  • la chaise
    1487 mots | 6 pages
  • chaise
    2457 mots | 10 pages
  • chaise
    3317 mots | 14 pages
  • La chaise
    743 mots | 3 pages
  • Chaise
    1027 mots | 5 pages
  • la chaise
    633 mots | 3 pages
  • Les chaises
    455 mots | 2 pages
  • Chais pas
    324 mots | 2 pages
  • chais pas
    364 mots | 2 pages