Les chutes chez la personne g e

Pages: 16 (523 mots) Publié le: 22 avril 2015
Les chutes chez la personne âgée

PH.TERRASSON
Etudiants de première année
IFSI Clermont

Phénomène de société
 Aujourd’hui, pour une personne âgée,
autonomie est souvent synonyme de qualité
de vie et de vie à domicile.
 il peut suffire d'une chute pour passer de la
condition d'autonomie à celle de dépendance.

Quelques chiffres
9.000 décèspar an chez les personnes âgées de 65 ans et plus. trois millions
par an à tomber.

 :

 40 000 cas de fractures du col du fémur. Une chute sur deux survient dans un
établissement de soins ou dans une maison de retraite.
 La cause:
 d'une fragilité croissante du corps et une détérioration de la solidité des os
(ostéoporose). Le 5 % deschutes entraîne une fracture dont le 1 % est au
niveau du fémur.


Quelques chiffres
 Après une première chute, le risque de
retomber dans la même année est
multiplié par 20.
 Près d'un quart des chutes nécessite une
intervention d'urgence.

Quelques chiffres
 Le risque de chute augmente avec l'âge.
Il est deux fois plus important chez lesfemmes que chez les hommes avant 85
ans.

Les causes
 L'individu et le processus de vieillissement
 Le vieillissement d'une personne est accompagné de
modifications :
 une diminution de la masse musculaire et de la force,
 une augmentation de la masse graisseuse,
 une diminution de la quantité d'eau et une fragilisation
des os.
 unralentissement des réflexes,
 une baisse de la vue,

Les causes





Les chutes sont souvent le résultat:
d'une interaction entre:
les facteurs individuels,
les facteurs liés à son environnement physique et
social
 au comportement ou au type d'activité.
L'importance de ces facteurs peut varier selon les
individus et selon la nature des chutes.

Lescauses
 Elles peuvent être d'origine:
 iatrogène (tranquillisant, antihypertenseur..),
 pathologique (trouble du rythme
cardiaque, trouble de l'appui
plantaires…, fragilité osseuse)),
 environnementale (éclairage insuffisant,
sol mouillé…).

Le comportement et le style
de vie
 La fragilisation du corps liée au vieillissement de la
personnepeut être accentuée par des habitudes de
vie qui vont à l'encontre d'un maintien d'un bon état
de santé:
 La sédentarité,
 un régime alimentaire pauvre en protéines et en
calcium,
 la fumée et l'alcool

Le comportement et le style
de vie
 des comportements entrainent:
 Une détérioration sur la santé et
particulièrement sur les os.
Augmentation les probabilités qu'une chute
se produise et que ses conséquences soient
graves (probabilité de fracture).

L'environnement
 30 et 50 % des chutes sont liées à un facteur de
l'environnement:
 les objets qui font trébucher,
 le mauvais éclairage,
 les surfaces glissantes ou inégales,
 le mobilier mal conçu,
 le port de chaussuresinadaptées,
 un environnement inhabituel.

Les conséquences
 La chute représente la principale cause de
décès par accident chez les plus de 65 ans, la
majorité des chutes ne provoque pas de
blessures graves.
 Entre le 30 et le 55 % des chutes ne causent
que des contusions,

Les conséquences
psychologiques et sociales
 La chute entraîne trèssouvent une perte
de confiance en soi qui peut engendrer:
 une diminution des activités,
quotidiennes,
 un repli sur soi,
 un déclin des capacités fonctionnelles ».

Les conséquences
psychologiques et sociales
 une diminution de sa qualité de vie. Les
conséquences d'une chute peuvent donc être
de nature physique, sociale ou psychologique
.

Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Chutes chez les personne ageé
  • Chutes chez la personnes agées
  • La Personne G E
  • LES TROUBLES DU COMPORTEMENT CHEZ LA PERSONNE A GE E
  • Fausses Routes Chez Les Personne Ag E
  • Chutes chez les PA
  • Les chutes de la personne agee
  • E N G I E

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !