Les classique

3988 mots 16 pages
Les classiques

Introduction
Période : les classiques ont régné d’Adam Smith à Stuart Mill, soit entre 1776 (Smith, Richesse des nations) et 1848 (Mill, Principes d’économie politique).
Principaux auteurs :
- Adam Smith (1723-1790)
- David Ricardo (1772-1823)
- Thomas Robert Malthus (1766-1834)
- Jean-Baptiste Say (1767-1832)
- John Stuart Mill (1806-1873)
C’est Marx qui a donné le nom de classiques à ces auteurs (il en exclut cependant Jean-Baptiste Say) en les distinguant des économistes vulgaires. Les premiers auraient, selon lui, le mérite de chercher à « pénétrer l’ensemble réelle et intime des rapports de production dans la société bourgeoise » alors que les seconds sont accusés de « proclamer comme vérités éternelles les illusions dont la bourgeoisie aime à peupler son monde à lui, le meilleur des mondes possibles » (Le Capital).
Champ du chapitre : principalement Adam Smith et David Ricardo (secondairement Robert Malthus)
On rappelle dans un premier point le contexte pour ensuite analyser dans un second point les principaux apports et limites de la pensée d’Adam Smith.

1. CONTEXTE HISTORIQUE
1.1. Contexte économique
L’Europe connaît de profondes transformations économiques fin XVIIIe et XIXe siècles.
C’est d’abord l’augmentation sans précédent de la production économique et notamment de la production industrielle (textile et métallurgie surtout).
C’est aussi l’époque de la révolution industrielle. Celle-ci se caractérise par une forte montée d’une bourgeoisie qui détient de grandes masses de capital-argent et par la présence d’un grand nombre de personnes qui ne possèdent rien d’autre que leur puissance ou force de travail.
C’est la rencontre entre les deux (et d’autres facteurs) qui fait émerger la RI : la bourgeoisie allait investir de manière massive dans l’industrie en utilisant cette main-d’œuvre disponible. Naissent alors de nouveaux moyens de production avec le machinisme (exemple les machines à filer et à tisser dans le textile

en relation

  • Classique
    492 mots | 2 pages
  • les classiques
    1705 mots | 7 pages
  • Les classiques
    1295 mots | 6 pages
  • Les classiques
    2348 mots | 10 pages
  • Les classiques
    765 mots | 4 pages
  • Les classiques
    4785 mots | 20 pages
  • Les classiques
    41640 mots | 167 pages
  • Les classiques
    735 mots | 3 pages
  • Les classiques
    1148 mots | 5 pages
  • Les classiques
    2996 mots | 12 pages