Les classiques

4785 mots 20 pages
Sommaire

Introduction 2
I. Ricardo, premier grand théoricien de l’économie moderne 3 Ses débuts 3 Théories 3 La supériorité du libre échange 4
II. John Stuart Mill, défendeur d’une nouvelle société 6 Ses débuts 6 Son parcours 6 D’un point de vue économique 6 D’un point de vue moral 7
III. Claude Frédéric Bastiat, économiste, politique et polémiste libéral 7 Ses débuts 7 Sa pensée 8 Son influence aujourd’hui 9
IV. Malthus, économiste pessimiste 9 Présentation de l’auteur 9 La loi de la population 9 Remise en cause de la loi de Say 11
Conclusion 13
Sources 14

Introduction

Souvent, on attribue la naissance de la pensée économique aux classiques. Avec la révolution industrielle, ainsi que la naissance de l’économie, on a le sentiment de la naissance d’une pensée nouvelle.
Le terme de « classique » vient entre autre de Marx, qui oppose dans Le Capital, ce qu’il appelle l’économie politique classique à l’économique vulgaire. L’économie politique classique est une économique politique avec une intention scientifique et un raisonnement rigoureux, contrairement à l’économie vulgaire, qui désignerait les pensées du sens commun. Marx regroupe dans l’économie politique classique, les auteurs qui ont cherché à s’appuyer sur la notion de travail pour fonder la valeur, et non pas à l’utilité. Marx reconnaît l’apport de ce qu’il appelle les « Classiques », comme une tentative intellectuelle de réflexion d’une véritable pensée économique qui sorte des préjugés. En un certain sens, Marx prolonge les Classiques.
Au sens courant, on appelle classiques les économistes à partir d’Adam Smith jusqu’aux années 1870, qui le plus souvent, raisonnement en valeur de travail, des auteurs qui défendent le libéralisme économique et qui sont conçus comme les fondateurs de l’économie politique moderne.
Nous allons notamment vous présenter quelques auteurs (Ricardo, Mill, Bastiat et Malthus) et leurs théories. Ricardo, premier grand

en relation

  • Les classique
    3988 mots | 16 pages
  • Classique
    492 mots | 2 pages
  • les classiques
    1705 mots | 7 pages
  • Les classiques
    1295 mots | 6 pages
  • Les classiques
    2348 mots | 10 pages
  • Les classiques
    765 mots | 4 pages
  • Les classiques
    41640 mots | 167 pages
  • Les classiques
    735 mots | 3 pages
  • Les classiques
    1148 mots | 5 pages
  • Les classiques
    2996 mots | 12 pages