Les confessions rousseau

696 mots 3 pages
Objet d’étude : L’autobiographie

Les confessions Jean Jacques Rousseau. La chasse aux pommes

Intro : Extrait célèbre des confessions de rousseau. L’auteur s’engage dès l’incipit à dire tout la vérité sur lui-même. Relate un souvenir assez douloureux de son enfance : alors engagé comme apprenti à Genève, il a volé des pommes à son maître et subit en conséquence une sévère correction. De cette mésaventure ordinaire, Rousseau, s’amusant de lui-même, jouant avec le lecteur, parvient à faire un récit très animé où le souci de la vérité cède à la reconstruction du souvenir.
En quoi le récit autobiographique de Rousseau est il une reconstruction ?
Nous étudierons dans un premier temps la dramatisation du souvenir. Puis nous verrons comment Rousseau en fait un récit burlesque. Enfin nous nous arrêterons sur la triple fonction du « je » autobiographique.

I Un récit très animé : la dramatisation
Dans ce texte, Rousseau relate un souvenir dont le thème est posé dès la première phrase : « la chasse aux pommes qui me coûta cher ». Le récit qu’en donne l’auteur se compose de deux mouvements, qui correspondent en fait aux deux tentatives de vol successives que fit Rousseau.

1) Le récit de la première fois
«Un jour »  Un récit anecdotique
PS temps du récit. Raconte sa première tentative infructueuse.
Une première tentative riche en mouvement. Juxtaposition de verbes de mouvements

2) La seconde tentative
Souvenir rapporté chronologiquement « je renvoie au lendemain »
Nouvelle tentative : Lexique de la répétition « nouvel », « retrouvant », « renvoie », « occasion » dans un vocabulaire similaire
Cpt :Deuxième tentative beaucoup plus rapide, moins détaillée.

3) La chute
« Malheureusement … tout à coup » Rupture soudaine.
Dynamisme assuré par la chute de la dernière ligne : forme d’un coup de théâtre.
Emploi soudain du discours direct : Interruption nette du récit « la plume me tombe des mains ». Enonciation de l’auteur qui traduit son

en relation

  • Les confessions- rousseau
    2576 mots | 11 pages
  • Rousseau et les confessions
    1431 mots | 6 pages
  • Rousseau les confessions
    2616 mots | 11 pages
  • Confessions de rousseau
    849 mots | 4 pages
  • Rousseau les confessions
    1290 mots | 6 pages
  • Les confessions de rousseau
    696 mots | 3 pages
  • Rousseau : confessions
    2465 mots | 10 pages
  • Rousseau, les confessions
    773 mots | 4 pages
  • Confessions , rousseau
    498 mots | 2 pages
  • Les confessions rousseau
    1914 mots | 8 pages