Les confréries de pénitents au regard du droit canonique

Pages: 10 (2370 mots) Publié le: 7 février 2011
Les Confréries de Pénitents au Regard du Droit Canonique

« Vous êtes le sel de la terre … vous êtes la lumière du monde » (Mt. 5, 13-14). Cette invitation du Christ à propager son enseignement et à donner l’exemple ne s’adresse pas seulement au clergé mais à l’ensemble du peuple de Dieu. Les laïcs sont donc, également, appelés à porter témoignage.

Certes, ils peuvent le faire à titreindividuel, mais il est plus efficace de le faire en groupe. C’est pour cette raison que le droit de l’Eglise prend en compte et organise ces groupes.

L’actuel code de droit canonique est entré en vigueur en 1983, remplaçant, simplifiant et modernisant le code de 1917 (à ce sujet, et pour cette époque, le lecteur pourra se reporter à la très intéressante étude publiée par F. ROQUES sous le titre« Aspects du statut canonique des Confréries de Pénitents » parue dans l’ouvrage intitulé « Pénitents des Alpes-Maritimes » éd. SERRE, 1981, pp 37 et s.).

Le code de 1983 met moins l'accent sur le caractère hiérarchique et ordonné de l'Église. Il veut au contraire promouvoir l'image d'une Église-peuple de Dieu (référence explicite à la constitution de 1964 Lumen Gentium) et d'une hiérarchie auservice des autres. En effet, selon le canon 204 : «  Les fidèles du Christ sont ceux qui, en tant qu'incorporés au Christ par le baptême, sont constitués en peuple de Dieu et qui, pour cette raison, participants à leur manière à la fonction sacerdotale, prophétique et royale du Christ, sont appelés à exercer, chacun selon sa condition propre, la mission que Dieu a confiée à l'Église pour qu'ellel'accomplisse dans le monde  ».

Le premier article, du code de droit canonique, qui aborde concrètement le sujet est le canon 215 qui dispose que : « Les fidèles ont la liberté de fonder et de diriger librement des associations ayant pour but la charité ou la piété, ou encore destinées à promouvoir la vocation chrétienne dans le monde, ainsi que de se réunir afin de poursuivre ensemble ces mêmesfins ». Il s’agit là d’une autorisation très générale qui s’applique à tous types d’association, en ce compris les Confréries de Pénitents.
Le canon 223 précise que les fidèles qui s’associent doivent : « tenir compte du bien ainsi que des droits des autres et des devoirs qu'ils ont envers eux » (car le bien individuel ne peut pas être séparé du bien commun) et désigne l'autorité ecclésiastique afinde régler l'exercice de leurs droits, afin d’éviter les abus.
Le canon 225 § 1 donne la raison de cette autorisation ; c’est : « Parce que comme tous les fidèles ils sont chargés par Dieu de l'apostolat en vertu du baptême et de la confirmation, les laïcs sont tenus par l'obligation générale et jouissent du droit, individuellement ou groupés en associations, de travailler à ce que le messagedivin du salut soit connu et reçu par tous les hommes et par toute la terre… ».

Passé ces considérations générales, le code de droit canonique aborde le fond du sujet dans un Livre II traitant du « Peuple de Dieu » dans lequel s’emplace un Titre V intitulé « Les Associations de Fidèles », qui regroupe les canons 298 à 329. Ce Titre V est lui-même articulé en quatre chapitres :
1 – Les normescommunes (canons 298 à 311)
2 – Les associations publiques de fidèles (canons 312 à 320)
3 – Les associations privées de fidèles (canons 321 à 326)
4 – Les normes spéciales pour les associations de laïcs (canons 327 à 329).

Les Confréries de Pénitents appartiennent, pour le plus grand nombre, à la catégorie des « associations privées de fidèles » ; il existe cependant des confréries qui relèventde l’appellation « association publique de fidèles » (comme les tiers-ordres qui, eux, sont nommément visés au canon 303 alors que le terme « Pénitent » n’apparaît pas dans le code actuel, contrairement au code de 1917 qui consacrait aux Confréries et Archiconfréries les canons 707 à 725).
Le qualificatif de « privé » doit, bien évidemment, se comprendre par opposition à celui de « public »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Droit canonique
  • Le droit canonique
  • Les sources du droit canonique
  • Droit canonique
  • Commentaire la construction du droit canonique
  • Référence au mariage en droit canonique
  • L'euthanasie au regard du droit français
  • Le droit coutumier au regard du droit textuel

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !