Les conséquences du travail des enfants

305 mots 2 pages
Les conséquences du travail sur les enfants

Nous estimons que la première conséquence du travail des enfants est de perpétuer le cercle vicieux de la pauvreté. Un enfant sur quatre dans le monde est d’ailleurs condamné à demeurer toute sa vie un travailleur pauvre et peu qualifié.
Selon le Bureau International du Travail (BIT), 80% des 250 millions d’enfants au travail n’ont ni congé ni temps libre, et jusqu’à 50% connaissent des conditions de travail épouvantable (locaux insalubres, mauvais traitements, demande de rendement excessive, etc.).

Des conséquences graves sur leur santé et leur avenir
Dans la plupart des activités effectuées par les enfants, les risques d'une détérioration rapide de leur santé sont importants :
• L'utilisation de produits chimiques dans le cas des industries de la chaussure, de l'orfèvrerie et du textile, mais aussi dans l'agriculture, intoxique l'organisme fragile des enfants.
• Dans l'industrie du tapis ou du tissage, les enfants sont entassés dans des lieux sombres et pollués de poussières de laine. Ils abîment leurs yeux et leurs poumons.
• Les enfants chiffonniers sont souvent atteints de maladies de peau. De plus, ils risquent de se couper et de contracter le tétanos (maladie infectieuse très grave).
• Les enfants qui travaillent dans la construction ont des troubles de croissance et des déformations parce qu’ils portent des charges trop lourdes.
• Les enfants qui travaillent dans les carrières et les mines sont exposés à la silicose (maladie pulmonaire).
• Les enfants qui se prostituent sont de plus en plus fréquemment atteints par le SIDA.

La plupart des enfants sont condamnés à l'analphabétisme à vie car ils ne vont pas à l'école. Isolés, souvent privés de leur famille, ils souffrent de manques affectifs dont ils risquent de garder des séquelles à vie.

en relation

  • texte
    18212 mots | 73 pages
  • Travail des enfants
    1402 mots | 6 pages
  • Le travail des enfants en ECJS
    1572 mots | 7 pages
  • Hugo, les contemplations, « melancholia »
    1778 mots | 8 pages
  • Trafic des enfants
    3819 mots | 16 pages
  • Melancholia victor hugo
    1167 mots | 5 pages
  • Melancholia victor hugo
    1150 mots | 5 pages
  • ueeeejkietxsr
    961 mots | 4 pages
  • Exploitation des enfants
    2465 mots | 10 pages
  • Melancholia - victor hugo
    1650 mots | 7 pages