les courants litteraire

1385 mots 6 pages
Le Parnasse
Comme la plupart des mouvements littéraires qui naissent au XIXe siècle, le Parnasse cherche avant tout à se démarquer, à refouler les excès de la plume romantique. Cet élan littéraire est fondé par Leconte de Lisle puis relayé par des poètes plus jeunes, lesquels créent le mouvement du Parnasse contemporain, organisé autour de trois recueils : le premier en 1866 marque la naissance du Parnasse, le second en 1871, et le dernier en 1876, qui constitue la fin du Parnasse contemporain.
Qu’est-ce que le Parnasse ?
L’influence de Victor Hugo, considéré comme le patriarche de la littérature, est indubitable : les Parnassiens se reconnaissent dans le Victor Hugo jeune, et non à travers le partisan de l’art engagé. Baudelaire sera récupéré par le Parnasse du fait du travail constant effectué par le poète sur le vers. Banville jouera un rôle important également en donnant à la rime la place centrale de la création poétique dans son Petit Traité de poésie française. Néanmoins, le mouvement parnassien s’appuie avant tout sur Théophile Gautier, associé à la doctrine de « l’art pour l’art », bâtissant une poésie n’ayant d’autre finalité qu’elle-même.
Le nom « Parnasse » adopté dès 1866 avec la publication de la première œuvre poétique collective, fait allusion au mont Parnasse, où s’assemblaient les neuf muses, sous la conduite d’Apollon. Le mouvement a été fondé par quelques poètes voulant prolonger et élargir les principes de l’art pour l’art. Contesté par de nombreux poètes novateurs (symbolistes), il s’éteint en 1876 en tant que mouvement, même si les poètes parnassiens continuent de publier par la suite.
Les grandes figures du Parnasse
Gautier, Théophile (1811-1872) : Émaux et Camées.
Leconte de Lisle, Charles (1818-1894) : Poèmes antiques, Poèmes barbares.
Banville, Théodore (1823-1891) : Les Stalactites, Les Princesses
La littérature engagée
On dit d’une œuvre qu’elle est engagée lorsqu’elle présente certaines opinions ou prises de position de son

en relation

  • Courants littéraires
    720 mots | 3 pages
  • Les courants littéraires
    1054 mots | 5 pages
  • Les courants littéraires
    697 mots | 3 pages
  • Les courants littéraires
    951 mots | 4 pages
  • Les courants litteraire
    2369 mots | 10 pages
  • Les courants littéraires
    548 mots | 3 pages
  • Courants littéraires
    2277 mots | 10 pages
  • Courants littéraires
    761 mots | 4 pages
  • Courant littéraire
    631 mots | 3 pages
  • Le courant littéraire
    8775 mots | 36 pages