Les démocraties populaires de 1948 à 1989.

2422 mots 10 pages
Introduction
[Accroche] En 1983, dans un article intitulé «Un Occident kidnappé » paru dans le journal Le Débat, Milan Kundera disait de l’Europe orientale que si elle était alors située
« politiquement à l’Est », elle était aussi « géographiquement au Centre et culturellement à l’Ouest ». Il soulignait ainsi l’invention politique d’une entité géographique constituée de « démocraties populaires », opposée à l’Europe occidentale en construction et forgée dans le cadre de la guerre froide, mais aussi le fait que les sociétés civiles ne se reconnaissaient pas forcément dans le modèle imposé par l’Union soviétique.
[Définition du sujet] À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, Staline édifie une zone tampon placée sous le contrôle de l’URSS et capable de la protéger, constituée d’une ceinture d’États allant de la Baltique (Pologne, future RDA) à l’Adriatique
(Yougoslavie, Albanie) et à la mer Noire (Bulgarie, Roumanie) en passant par l’Europe centrale (Tchécoslovaquie, Hongrie). À partir de 1948, l’URSS prend en charge le destin politique et économique de ces pays, à l’est du « rideau de fer », devenus « démocraties populaires » par opposition aux démocraties libérales occidentales, dans un contexte de bipolarisation du monde. Pendant quarante ans, ces États vivent à l’heure soviétique.
Mais en 1989, ils se libèrent du joug du « grand frère » soviétique, traduisant ainsi la faillite de l’ordre imposé par l’URSS.
[Problématique] Comment les démocraties populaires ont-elles vu s’imposer le système soviétique, comment l’ont-elles vécu et pourquoi s’y est-il effondré ?
[Annonce du plan] De 1948 au milieu des années 1950, les démocraties populaires sont plus ou moins brutalement satellisées et stalinisées. Puis, du milieu des années 1950 au début des années 1970, elles connaissent une période ambivalente de contestations réprimées et d’émancipation contenue dans les cadres de la souveraineté limitée. Enfin, du début des années 1970 à 1989, une

en relation

  • Composition : les democraties populaires
    1620 mots | 7 pages
  • Chapitre 6 : le temps des démocraties populaires : 1945 – 1989
    864 mots | 4 pages
  • Composition d'histoire démocraties populaires
    2487 mots | 10 pages
  • Démocraties populaire
    804 mots | 4 pages
  • Composition : l’europe, enjeu de la rivalité est-ouest (1945-1975)
    957 mots | 4 pages
  • L’europe de 1945 à nos jours le temps des démocraties populaires : 1948-1989
    3095 mots | 13 pages
  • L'évolution des démocraties populaires
    719 mots | 3 pages
  • Dissertations
    2790 mots | 12 pages
  • Terminale es - le temps des democraties populaires
    1733 mots | 7 pages
  • Democratie populaire
    2747 mots | 11 pages