Les divisions religieuses au xvième siècle

Pages: 7 (1682 mots) Publié le: 27 avril 2010
Les divisions religieuses en Europe au XVIème siècle
L’Humanisme et la Renaissance n’ont pas seulement bouleversé les connaissances, ils ont aussi modifié les comportements religieux.
En effet, les hommes aspirent à des changements concernant l’Eglise catholique, et s’en détachent, tandis que d’autres cherchent, au contraire, à la préserver en la renforçant. Cependant, ces aspirationsaboutissent surtout à des divisons religieuses en Europe au XVIème siècle, qui entrainent d’importants conflits entre les différentes factions religieuses.
Quelles sont les causes de ces divisions ? Quelles sont justement ces divisions ? Qui opposent-elles et quelles conséquences ont-elles pour les sociétés de la Renaissance de l’époque ?
Nous répondrons à ces questions en évoquant d’une part lescauses des divisions religieuses, puis les réformes religieuses d’autre part, pour enfin aboutir aux guerres de religions.
I – Les causes des divisions religieuses
A – Les critiques de la religion
A la fin du Moyen Age, les fidèles ont une foi vive et la peur de la mort hante les esprits. L’angoisse du salut est réelle et l’on craint de ne pas accéder au paradis. Les prières aux saintset les pèlerinages se multiplient. Face à cette angoisse, l’Eglise prétend assurer le salut par la vente d’indulgences (grâce vendue par l’Eglise aux chrétiens en état de péché ; elle permet d’abréger les souffrances du défunt après la mort, dans l’Au-delà) ou par des dons au clergé. Mais en fait, le clergé ne sait pas répondre à l’inquiétude du temps. Les humanistes, d’ailleurs, dénoncent sonattitude. Il est vrai que des papes comme Jules II sont plus préoccupés de guerre et de beaux-arts que de religion. Evêques ou abbés ne résident plus dans leurs diocèses ou abbayes, et ils pratiquent le cumul des bénéfices. Un bénéfice est une terre ou un revenu attribué à un membre du clergé pour son office : le cumul apparaît lorsque ce membre du clergé possède plusieurs bénéfices.
D’autre part,le clergé est incompétent (il ne sait plus vraiment le latin et ne fait plus aussi souvent de sermons) et corrompu.
B- Les réponses des humanistes
Le mouvement humaniste cherche à répondre à cette décadence de l’Eglise et à apaiser les fidèles. Il préconise un retour au « pur Evangile ». En effet, Erasme et Lefèvre d’Etaples veulent retrouver le texte authentique de la Bible. Erasme traduitla Bible en langue vulgaire et supprime les erreurs d’interprétations accumulées au fil des siècles. D’autres textes sacrés sont traduits de la même manière, l’imprimerie aidant à leur diffusion.
Ainsi est mise en avant une foi solide et sincère fondée sur le vrai message du Christ et sur sa seule parole. Les Humanistes estiment que Dieu est accessible et bon. Ils proposent une religion simpleet dépouillée, plus individuelle, reposant sur des lectures précises permettant de comprendre la parole de Dieu et d’être entendu de lui. Mais les Humanistes ne répondent pas vraiment aux attentes des fidèles, même si ils ont aidé au déclenchement de la Réforme protestante et finalement à l’apparition de la Contre-Réforme.
II – Les réformes religieuses au XVIème siècle
A – La Réformeprotestante
Un moine allemand, Martin Luther, vivant dans l’Empire au début du XVIème siècle, est convaincu, qu’il faut réformer l’Eglise. S’appuyant sur les écrits de Saint Paul, il est persuadé que le chrétien assure son salut par sa seule croyance en Dieu. Le croyant entre en contact direct avec Dieu par la foi et la lecture de la Bible. La pratique de la charité, les œuvres, le clergé sont dèslors inutiles. Sa critique des indulgences lors de la publication de ses 95 thèses en 1517, sa contestation du dogme et du clergé provoquent son excommunication par le pape en 1520. Grâce à l’imprimerie, ses écrits se diffusent aisément. Malgré sa condamnation en 1521 par l’empereur Charles Quint, plusieurs princes allemands le soutiennent. Cette situation rend la rupture inévitable entre ceux qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Xvieme siècle
  • Xvième siècle
  • Xvieme siecle
  • Le xvième siècle
  • Xvième siècle
  • Xvieme siecle
  • Divisions culturelles et religieuses
  • L’humanisme, xvième siècle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !