Les femmes députés à l'assemblée nationale.

Pages: 5 (1168 mots) Publié le: 11 mai 2011
Les femmes députés à l’Assemblée nationale.

Introduction :

Au sein de la société française actuelle, la question de parité hommes/femmes est très à la mode. Beaucoup prônent cette égalité par des discours et non pas par des agissements. Même si les choses évoluent positivement depuis les années 90 grâce notamment à une prise de conscience et à la mise en place de quotas, cette parité restetrès théorique et peu réaliste. Elle se reflète à travers la scène politique française, notamment par la représentation des femmes au sein de l’Assemblée nationale par rapport aux hommes.

I. La parité hommes/femmes en politique.

1) La France en retard.

La parité politique entre les hommes et les femmes ne constitue plus un sujet tabou de nos jours au sein de la société française.Cependant, la France connaît un retard important dans ce domaine par rapport aux autres pays d’Europe. Ce retard peut s’expliquer par diverses raisons sociales et historiques.

Pour commencer, la mentalité demeure malgré tout, encore aujourd’hui très misogyne, les femmes restent largement en charge de la vie familiale, même lorsqu’elles ont une activité professionnelle. De plus, dans 60% des ménagesfrançais, les hommes n’accomplissent aucune tâche domestique, ce qui, par conséquent, ne crée pas les meilleures conditions pour que les femmes puissent exercer des métiers à hautes responsabilités comme la politique.

Mais si notre pays accuse un tel retard sur le plan de la représentation féminine en politique, c’est aussi parce qu’au moment où il était au sommet de sa puissance, dans les années70, les mouvements féministes ne se sont pas souciés de revendiquer le pouvoir politique.

Mais les temps ont bien changé, car face aux difficultés des femmes à obtenir des postes à responsabilités politiques, plusieurs mouvements féministes ont commencé, dans les années 90, à revendiquer une idée plus que radicale : la parité hommes/femmes au sein des assemblées élues.

2) En marche vers laparité.

Document 1 :

« Une participation équilibrée des femmes et des hommes au processus de décision est susceptible d’engendrer des idées, des valeurs et des comportements différents, allant dans le sens d’un monde plus juste et plus équilibré, tant pour les femmes que pour les hommes ».

Recommandation du Conseil de l’Union Européenne
2 décembre 1996.

C’est seulement à partir de cemoment, dans les années 90, que la marche vers la parité entre les hommes et les femmes en politique commence à s’effectuer.
En effet, plusieurs discours politiques sur cette égalité sont proclamés comme celui du 2 décembre 1996 où le Conseil de l’Union Européenne a insisté sur l’importance de l’équilibre politique entre les deux sexes, pour une idéologie plus juste pour l’ensemble des citoyens.Puis des lois sont votées et appliquées comme la loi Jospin datant de juin 2000, promulguée en France, et qui établit la parité hommes/femmes au niveau des candidatures et des élus. Grâce aux pressions des associations féministes et au soutien de l’opinion publique, les politiciens ont enfin admis pour la plupart qu’il n’était pas juste que, 50 ans après l’obtention du droit de vote et del’éligibilité pour les femmes françaises, les assemblées nationales soient toujours constituées de plus de 90% d’hommes. Ainsi, des quotas sont installés pour permettre aux femmes d’être mieux représentées au sein de la politique française.

Cependant, il existe un décalage, encore aujourd’hui en 2010, entre lois et réalité. Pour permettre une parité totale dans la politique française actuelle, ilfaudrait une réelle volonté politique qui agisse par des actions concrètes et non pas par de simples discours abstraits.

Document 2 :

« Le décalage entre les lois et la réalité est immense. Ce qui manque au milieu, c’est la volonté politique. »

Caroline De Haas, 30 ans, porte-parole d’Osez le Féminisme.
Paru dans le Télé Ciné Obs (du 11 au 17 décembre 2010).

II. La part des femmes à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'Assemblée Nationale
  • L'assemblée nationale
  • L'Assemblée Nationale
  • L'assemblée nationale
  • L'assemblée nationale
  • L'assemblée nationale
  • L'assemblée des femmes
  • « Discours sur la misère », à l’assemblée nationale, le 9 juillet 1849

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !