Le role de la femme au xix

339 mots 2 pages
En 1848, elle devient l’un des porte-voix de la revendication féministe : en juin 1848, elle fonde avec Désirée Gay La Politique des Femmes, « journal publié pour les intérêts des femmes et par une société d’ouvrières », et dont, sur décision administrative, elles doivent changer le titre: il devient L’Opinion des Femmes, « publication de la société d’éducation mutuelle des femmes ».

« C’est comme chrétiennes », explique Jeanne Deroin, « comme citoyennes et comme mères que les femmes doivent réclamer le rang qui leur appartient dans le temple, dans l’Etat et dans la famille. (...) Mais c’est surtout cette sainte fonction de mère, que l’on oppose comme incompatible avec l’exercice des droits de citoyennes qui impose à la femme le devoir de veiller sur ses enfants et lui donne le droit d’intervenir dans tous les actes de la vie civile, mais aussi dans tous les actes de la vie politique. »

Lors de la Révolution de 1848, elle se fait connaitre progressivement jusqu'à son action d’éclat de 1849 : elle se présente comme candidate aux élections législatives du 13 mai car « la cause du peuple et la cause des femmes sont intimement liées ». Même si elle ne s'est pas manifestée publiquement avant cette date, on la trouve dans le mouvement saint-simonien, très attentive aux débats sur l’abolition des privilèges de la naissance, l’émancipation de la femme et l’amélioration du sort moral, physique et intellectuel de la classe ouvrière, comme en témoigne sa correspondance de l’époque. Elle est la première à accoler « masculin » derrière le terme « suffrage universel », allant à l'encontre du préjugé voulant que, les hommes étant seuls capables de faire de politique, la question ne se posait même pas d'un droit de vote aux femmes.

Rares sont les voix - y compris dans son camp - qui soutiennent cette candidature. Pierre Joseph Proudhon la juge « excentrique », comme la plupart des socialistes, et même des femmes comme George Sand ou Marie d'Agoult, alias Daniel Stern,

en relation

  • Chapitre 11 Les Femmes
    1493 mots | 6 pages
  • La femme et le pantalon
    750 mots | 3 pages
  • Une vie
    377 mots | 2 pages
  • Synthèse de documents "le sport au féminin"
    1785 mots | 8 pages
  • La prostitution au xix eme
    2623 mots | 11 pages
  • Commentaire litteraire honoré de balzac
    1077 mots | 5 pages
  • Etude de germinal
    4934 mots | 20 pages
  • La littérature défend des idées
    519 mots | 3 pages
  • Bac de français
    4717 mots | 19 pages
  • la femme espagnol
    10065 mots | 41 pages