Michel Lemay

3106 mots 13 pages
« J’ai mal à ma mère » titre emprunté à Maryse Choisy (écrivain passionnée de psychanalyse) est une phrase qu’elle emploie pour faire écho aux mauvais départs pris dans la vie. Michel Lemay dans son ouvrage adhère à cette pensée en présentant les carences relationnelles comme étant la conséquence de privations de relation maternelle, provisoire ou durable, sans substitution possible. « J’ai mal à ma mère » est le cri de l’enfant abandonnique. L’ouvrage est consacré aux carences d’ordre affectif : les carences relationnelles. Les carences éducatives, qui relèvent plus de l’absence de cadre et d’autorité bienveillante de l’adulte, ne provoquent pas les manifestations pathologiques de l’abandonnique. L’analyse des observations faites au cours de son expérience en éducation spécialisée, conduit Michel Lemay à énoncer la façon dont se manifestent ces carences chez l’abandonnique et les interventions thérapeutiques à mettre en place afin d’y pallier. Interventions parfois inefficaces voire inexistantes, il s’avère que l’enfant devenu adolescent, puis adulte développe des comportements déviants d’ordre psychopathologique. Les conduites consécutives à cette vie d’abandonnique nécessitent alors une intervention de la psychothérapie pour se défaire de ce lourd passé. Enfin, Michel Lemay consacre une partie de l’ouvrage aux actions préventives à mener afin d’éviter tant que possible aux jeunes enfants d’avoir à supporter ce démarrage difficile.
Il est rappelé à plusieurs reprises que le manque de prises en charge de ces jeunes souffrants de carences est souvent lié au pronostic difficile à établir dans le repérage de la carence chez l’enfant. Les manifestations affectives, cognitives et sommatives diverses pouvant relever d’autres pathologies. Ceci entrainant alors des interventions thérapeutiques et psychothérapiques tardives. D’où l’importance d’une observation fine chez les jeunes présentant des troubles évidents. La deuxième cause de ce retard dans les prises en

en relation

  • Note de lecture michel lemay
    2103 mots | 9 pages
  • fiche de lecture michel lemay
    2040 mots | 9 pages
  • J'ai mal à ma mère
    2791 mots | 12 pages
  • Carence affectif
    1634 mots | 7 pages
  • J'ai mal à ma mère
    1358 mots | 6 pages
  • J'ai mal à ma mere. m lemay
    3471 mots | 14 pages
  • Fiche de lecture
    468 mots | 2 pages
  • J ai mal a ma mere
    1887 mots | 8 pages
  • J ai ma a ma mere
    277 mots | 2 pages
  • Vie quotidienne, écrit 1ère année
    3001 mots | 13 pages