Les gouverneurs sous la république et l'empire romain

Pages: 10 (2473 mots) Publié le: 19 décembre 2010
Le rôle des gouverneurs sous la Republique et l'empire romain

Ses pouvoirs sont assez étendus, mais limités par les privilèges octroyés par Rome aux cités des provinces, qui bénéficient d’une large autonomie. Dans les provinces stables, il intervient parfois peu. Ses interventions sont plus fréquentes en période de crise. Il peut également se manifester sur la demande des habitants de saprovince. Dans les provinces sénatoriales, le proconsul est assisté par des questeurs qui s’occupent des questions financières. Dans les provinces impériales, elles sont gérées par un procurateur de rang équestre, qui, assistant le légat d’Auguste propréteur, s’occupe aussi de la perception des impôts et du contrôle des biens impériaux, à savoir les domaines de l’Empereur, les mines, les salines, ouencore les carrières.Les compétences du gouverneur sont très générales. Il doit en premier lieu maintenir l’ordre, en représentant le pouvoir romain, et en assurant la sécurité, tant à l’intérieur de la province qu’à l’extérieur, si elle se situe sur une frontière de l’Empire. Nous avons déjà vu qu’il a plus de pouvoir sur les cités qui ne disposent pas de privilèges. Il assiste à leurs assembléespopulaires et participe à leurs réunions qui élisent leurs magistrats, pouvant donner un avis pesant très lourd. Sa présence est une garantie du bon déroulement des élections, et il peut annuler la décision d’une cité qui est jugée illégale. Sur le plan financier, le gouverneur autorise la création de nouveaux impôts locaux, le versement de pensions, d’indemnités, et contrôle le versement dessalaires, les comptes des magistrats, ainsi que les revenus de sa province. Ensuite, le gouverneur contrôle la politique édilitaire des cités de sa province. En ce qui concerne la justice, qui représente l’essentiel de son activité civile, il s’occupe des affaires les plus graves, et est le seul à pouvoir condamner à mort. En cas de conflit local, entre cités, ou entre les autorités d’une cité et sesnotables, c’est le gouverneur qui tranche. Il représente aussi une instance d’appel par rapport à la justice locale. Cependant, les légats d’Auguste propréteurs, qui dirigent des provinces dans lesquelles stationnent des troupes, consacrent la majeure partie de leurs activités à la gestion des unités qu’ils commandent. 

- Agricola, un modèle de gouverneur selon Tacite    Qu'est-ce qu'un bongouverneur ? Nous avons, par Tacite, la description du "bon gouverneur" par excellence grace à l'exemple d'Agricolae. Mais tout d'abord, qui est Tacite ? Tacite (Publius Cornelius Tacitus) est né vers 55 et meurt vers 120. Il épouse en 77 la fille du consul Agricola (Cnaeus Iulius Agricola), qu’il accompagne dans une campagne en Bretagne, révoltée et menacée par les peuples de Calédonie. En 83,cette opération est couronnée de succès. Tacite devient préteur en 88. En 93, son beau-père Agricola meurt, peut-être empoisonné par Domitien (81-96), et, en 98, il publie alors la Vie d’Agricola, éloge du personnage. Dans l’extrait dont nous disposons, Tacite vante ses qualités de gouverneur lorsqu’il est à la tête de la province d’Aquitaine en 74-76, sous le règne de Vespasien (69-79).    Legouverneur qu'il décrit, Agricola est né vers 40 après Jésus-Christ. Il est originaire de Fréjus, colonie romaine, en Narbonnaise, et fait ses études à Marseille. En 61, il est tribun militaire en Bretagne, puis, en 64, questeur auprès du proconsul de la province sénatoriale consulaire d’Asie. Il gère donc les finances de cette province. Tacite précise que, étant honnête et scrupuleux, il ne se laissepas corrompre, et résiste à la tentation de s’enrichir facilement. Il est ensuite tribun de la plèbe en 66 et préteur en 68. Il gagne vite une réputation d’honnêteté et d’efficacité. Lors de la chute de Néron, en 68, il est chargé de retrouver les œuvres d’arts précieuses qui étaient conservées dans les temples et dont Néron s’était emparé. C’est toutefois un demi-échec car seule une partie de ces...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La jurisprudence sous l'empire romain
  • Crémation sous l'empire romain
  • Le sénat romain sous la république romaine
  • Les esclaves sous la république romaine
  • La gestion de l'empire romaine sous dioclétien.
  • les sources du droit sous l'empire romain
  • Les révoltes serviles sous la république romaine
  • Plan détaillé, sources du droit sous l'empire romain

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !