Les grandes figures mythologiques

Pages: 10 (2394 mots) Publié le: 3 octobre 2012
Les Figures mythologiques

Antigone

Celle qui meurt pour rien ou simplement pour dire non !

A travers les siècles , elle a porté sur ses frêles épaules ce message de rébellion pure, obstinée et sans concession. Si dans la Grèce antique le devoir qu’on devait aux morts justifiait davantage son sacrifice, dans la tragédie transposée à notre époque il ne subsiste que l’entêtement àdire non, à refuser le compromis . Dans le théâtre d’ Anouilh l’argument s’efface, se dépouille de la nécessité . Il ne reste que la jeunesse qui se dresse pour réclamer l’impossible, affirmer son désir d’absolu, son droit à vivre sans compromis, la jeunesse qui ne veut connaître qu’une vérité la sienne .

Et le tragique est dans le malheur que cet idéal de pureté répand autour de lui.Belle est Antigone, sublime ! Mais le prix de la beauté est à sa mesure !

Morgane

Morgane serait la demi-sœur aînée d’Arthur, la fille
d’Ygerne (Ygraine) et du Duc de Cornouailles ; Celle
qui est entrée dans la légende, contrairement à ses
autres sœurs, Morgause (Ana), la mère de Gauvain, et
Elaine, la mère de Lancelot.

Morgane peut être rattachée à des figures
mythologiquesceltiques, telles que la déesse
Morrigan, mais il ne me semble pas que ce soit le plus
important.

Morgane est, il me semble, avant tout, le symbole du
passé, mais pas dans un sens « archaïque ». Dans un
sens de sagesse et de tradition. Et, de ce fait, elle
est également le symbole de ce qui doit être détruit
(Morgane la méchante, Morgane la « fée » en tant que
sorcière) qui s’oppose, nonseulement en tant que
femme (Morgane ne nie jamais ses désirs sexuels) mais
en tant que représentante de son peuple, de son père
(trahi, bafoué, assassiné) à un avenir qui ferait «
table rase » du passé, qui vouerait celui-ci, ainsi
que toute la sagesse, la tradition, et plus encore, à
l’oubli.
Hélène
Hélène est la cause mythique de la guerre de Troie, responsable par sa beauté de tantde maux et de tant de morts. Il n'est en effet pas anodin pour un roi tel que Ménélas de voir s'envoler (avec ses trésors) une femme aussi belle et d'aussi illustre naissance. En effet, Hélène est fille de Zeus et ce n'est que par la ruse d'Ulysse que Ménélas obtint ce mariage, évinçant dés lors des dizaines de prétendants(1). Le rapt de Pâris était un affront sans nom, un préjudiceincommensurable auquel convenait une contre offensive à sa mesure. Ainsi naquit le plus célèbre conflit de la littérature épique.
Hélène elle-même mesurait sa faute contemplant depuis les remparts de Troie "ses deux maris" auprès d'un beau-père, Priam, tout acquis à sa cause, mais se cachant derrière ses voiles pour masquer sa honte. Elle sera pardonnée puisque nous la retrouvons après l'Iliade dans l'Odysséedans ses fonctions de maîtresse de maison accomplie et d'épouse légitime de Ménélas.
Au retour de la guerre, le scandale ne vient plus d'Hélène mais de sa soeur, Clytemnestre, (triste femme d'Agamemnon, précisément le frère de Ménélas) qui n'hésite pas à assassiner son époux revenu à la maison au terme de dix années de guerre, pour placer son amant sur le trône. Etrange famille où les femmeschangent de maris avec une liberté que les Grecs pardonneront à Hélène si belle et si divine mais pas à sa soeur, archétype de la femme dénaturée.

(1)Quand Tyndare décide de marier Hélène, .certaines traditions disent, que 99 des plus valeureux grecs de l'époque (Hormis Achille qui était trop jeune) se présentèrent. Tyndare eut peur de vexer l'un d'eux en faisant son choix. Ulysse lui proposa delaisser ce choix à Hélène tout en leur faisant jurer à tous les prétendants de porter secours (si besoin était) à l'heureux élu. L'ampleur de la guerre de Troie était en germe dans ce serment. Ménélas fut choisi et reçut l'aide de tous les guerriers grecs contre Pâris.
Pour remercier Ulysse, Tyndare lui permit d'épouser la fille d'Icare qu'il convoitait tant :Pénélope.
Orphée
Héros possédant...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La figure mythologique de faust
  • S grandes figures musulmanes
  • Les grandes figures de la gastronomie Française
  • Les grandes figures féminines du 20e siecle
  • Les grandes figures de la pensée, de la littérature, de l’art au xviième siècle
  • Sujet 1 : qu’est ce que la sophistique ? et quelles sont les grandes figures des sophistes ?
  • créature mythologique
  • Mon récit mythologique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !