Les grands navigateurs

Pages: 6 (1406 mots) Publié le: 20 mars 2013
Les grands navigateurs
Quelques grands navigateurs : Marco Polo, Christophe Colomb, Magella, Jacques Cartier, Jean de Léry, Louis-Antoine de Bougainville.
Parmis ces grands navigateurs j’ai décidé de parler de Jacques Cartier.
Ce navigateur malouin, découvreur du Canada, est né en 1491 à Saint-Malo. Issu d'une famille aisée de marins.Très jeune, il est engagé comme mousse. Il se marie en1520 avec Catherine des Granches, elle même issue d'une famille de navigateurs. Matelot puis maître pilote, il est promu capitaine de navire lors d'une visite de François 1er au Mont Saint-Michel. D'après certains historiens, c'est à ce moment que le souverain français aurait été sollicité pour l'accord et le financement nécessaires pour armer deux navires et se lancer à la découverte du "Passage duNord-Ouest" vers les Indes.
Le premier fut effectué en 1534, le second en 1535-36. C'est lors de celui-ci qu'il passa dans l'archipel. Son dernier voyage fut en 1541. Excellent navigateur, il laissa le temoignage suivant de son passage en 1535 a bord de la Grande Hermine.
Il a fait trois grands voyages.
Le premier voyage (1534)


Après seulement vingt jours de traversée (du 20 avril au 10mai), Cartier atteint Terre-Neuve, avec ses deux navires et un équipage de 61 hommes. Il explore minutieusement le golfe du Saint-Laurent à partir du 10 juin]
Le 12 juin, lors de la reconnaissance de nouveaux lieux et la dénomination de nouvelles rivières, Jacques Cartier et ses marins aperçurent, un peu à l'écart de la rivière qu'ils venaient de nommer Saint-Jacques, un grand navire originairede La Rochelle,dont l'équipage, après une longue campagne de pêche à la morue, avait perdu son chemin au milieu des nombreuses îles du golfe du Saint-Laurent. Ils allèrent à bord de ce navire pour le conduire vers un lieu plus commode pour s'orienter, qu'ils appelèrent « Havre Jacques-Cartier »[/
]Le lundi 6 juillet, Jacques Cartier et son équipage entrent en contact avec les premiers Amérindiensde la Nation Micmac, au large de la Baie des Chaleurs. Les jours suivants, la confiance s'installe entre les marins et les autochtones, avec échanges de colifichets, couteaux, tissus... contre des peaux d'animaux[.]
Le vendredi 24 juillet, il met pied à terre à Gaspé, y plante une croix de trente pieds, revendiquant la région pour le roi de France. La troupe des Français y rencontre desIroquoiens du Saint-Laurent, venus pour la pêche, qui les accueillent sans grand plaisir. Le chef amérindien, Donnacona, après protestations, finit par permettre à Cartier d'amener deux de ses « fils » en France. La rentrée à Saint-Malo se fait le 5 septembre après une autre courte traversée de 21 jours
Le deuxième voyage (1535–1536) []
Le deuxième voyage a lieu en 1535–1536 et débute le 19 mai. Cetteexpédition compte trois navires, La Petite Hermine (60 tonneaux), L'Émérillon (40 tonneaux) et la nef qui transporte Cartier, la Grande Hermine (120 tonneaux). Quinze mois de vivres ont été prévus. Ramenés de France par Cartier, les deux « fils » (neveux?…) du chef Donnacona Taignoagny et Domagaya, parlent maintenant français. Recourant à leurs connaissances, Cartier remonte alors le cours duSaint-Laurent, découvrant qu'il navigue sur un fleuve lorsque l'eau devient douce. À l'île d'Orléans, le 7 septembre, devant Stadaconé, on retrouve Donnacona.
Ce chef essaie de dissuader les Français de remonter le fleuve : il veut s'assurer du monopole du commerce. Cartier refuse et donne congé aux deux « fils ». Il ira donc en amont sans interprète. Une partie des hommes restent et construisent unfortin, préparant le premier hivernage connu de Français au Canada[]. Cartier continue à remonter le fleuve sur l’Émérillon, dont bientôt le tirant d'eau interdit de poursuivre au-delà du lac Saint-Pierre : il y ancre l’Émérillon et l'équipage poursuit en barques

À Hochelaga

Le 2 octobre 1535, Jacques Cartier et ses compagnons arrivent dans la région de l'établissement nommé Hochelaga La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Un navigateur espagnol
  • Quelles sont les raisons qui ont fait des vikings scandinaves de grands explorateurs et navigateurs entre le viiie et xie...
  • Browser war : la guerre des navigateurs
  • Le grand
  • Le grand
  • Un grand suisse
  • La grande[
  • Les grandes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !