les inégalités

Pages: 41 (10182 mots) Publié le: 4 décembre 2013
Dépenses publiques d’éducation et inégalités. Une perspective de cycle de vie.

Résumé

La gratuité de l’éducation contribue-t-elle à réduire les inégalités ? La réponse à cette question, simple en apparence, dépend en réalité de choix normatifs et pose de façon parallèle des problèmes de mesure. Dans cet article, nous cherchons à mesurer l’impact redistributif des dépenses éducatives etde leur financement pour une promotion de jeunes actifs ayant achevé leur formation initiale en 2001 et en 2002. Nous adoptons une perspective de cycle de vie qui consiste à estimer pour chaque individu d’une part, l’ensemble des dépenses publiques d’éducation dont il a bénéficié, et d’autre part, l’imposition nécessaire pour financer cette dépense. Afin d’isoler les questions d’inégalités et deredistribution intra-générationnelles, nous faisons l’hypothèse que la promotion d’étudiants sous revue finance ses propres dépenses d’éducation. Nous concluons que les dépenses et le financement du système d’éducation au-delà de l’âge de l’enseignement obligatoire (16 ans) aggravent légèrement les inégalités entre ménages classés par origine sociale. Toutefois, ces transferts sont un enjeu marginalpar rapport à celui des différences de parcours scolaires et professionnels en fonction du milieu social d’origine. Nous montrons également que dans une perspective de cycle de vie, ce système est progressif dans la mesure où les individus à hauts revenus sont des contributeurs nets alors que ceux à bas revenus sont des bénéficiaires nets.

Mots Clés : Financement de l’éducation ; Enseignementsupérieur ; Inégalités ; Redistribution ; Cycle de vie.  

Classification JEL : D31, D63, I22, H40
Introduction

La gratuité ou quasi-gratuité de l’enseignement pré-primaire, primaire, secondaire et supérieur contribue-t-elle à réduire les inégalités ? Si la réponse à cette question ne fait pas de doute concernant l’enseignement obligatoire (jusqu’à 16 ans en France), il existe un débatrécurrent sur le caractère redistributif de l’enseignement supérieur. En effet, la part des étudiants issus de milieux modestes dans l’enseignement supérieur reste relativement faible. La gratuité de l’enseignement supérieur opéreraient donc un transfert des ménages les plus pauvres, qui payent l’impôt mais ne bénéficieraient pas des dépenses vers les ménages les plus aisés qui bénéficient ou ontbénéficié des dépenses les plus élevées en matière d’enseignement supérieur. Il est possible d’imaginer que l’ensemble des contribuables, ménages modestes compris, finance les études des ménages les plus aisés. L’argument de régressivité de la gratuité du système d’enseignement supérieur est ainsi régulièrement invoqué pour justifier la démutualisation de son financement.

Cet article s’interrogesur l’impact redistributif des dépenses publiques d’éducation lorsque leur financement est pris en compte. Mais comment mesurer cet impact redistributif ? La réponse à cette question, simple en apparence, dépend en réalité de choix méthodologiques et normatifs. L’objectif de cet article est d’éclairer les différentes difficultés concernant la définition et la mesure de l’impact redistributif et deproposer un bilan redistributif pour les cohortes sortis du système éducatif en 2001 et 2002. Pour cela, nous nous situons dans une perspective de cycle de vie où les individus bénéficient d’abord des dépenses d’éducation dans leur jeunesse puis contribuent à leur financement lorsqu’ils sont actifs. Afin d’isoler les questions d’inégalités et de redistribution intra-générationnelles, nous faisonsl’hypothèse que chaque cohorte finance ses propres dépenses d’éducation. Nous contrôlons ainsi des effets intergénérationnels. Nous nous situons dans un cadre statique et n’abordons donc pas la question de l’effet du financement sur la durée des études.

Dans une première section, nous discutons des questions méthodologiques et montrons comment notre approche s’insère dans la littérature...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • les inégalités
  • Inégalités
  • les inegalités
  • Les inégalités
  • Les inégalités
  • Inegalites
  • Inégalités
  • les inegalités

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !