Les institutions africaines précoloniales

Pages: 40 (9764 mots) Publié le: 13 décembre 2012
Université Omar Bongo
Faculté de Droit et des Sciences Economiques
Département de Droit traditionnel
Cours : Histoire des Institutions Africaines Précoloniales
Chargé du cours : Mme Afrikita Agondjo

Introduction générale

* Statut des sociétés gabonaises traditionnelles

* Statut historique des sociétés traditionnellesgabonaises

I. L’idée de tradition

La difficulté théorique qu’introduit l’expression ‘société gabonaise traditionnelle’ nous fait l’obligation de préciser le sens que nous entendons lui attribuer. Le premier problème est relatif au champ des réalités ouvert par le thème ‘tradition’ car a priori où commence la tradition et où s’arrête-t-elle ? Mieux, on sait que ce terme galvaudé n’a pastoujours été d’un usage innocent dans la mesure où il véhicule un contenu fondamentalement idéologique. En effet, sous l’influence de l’ethnocentrisme occidental, on a tendance à s’en servir pour désigner une réalité plutôt indifférente donc éminemment confuse. Lorsque d’aucun parle d’Afrique traditionnelle, cela sous-entend toujours un état de société ou de culture foncièrement primitive soustraite àl’évolution et semblant se situer en dehors du temps et de l’espace. L’effet de la tradition africaine est alors considéré comme des données figées, fixées une fois pour toute. Il ne serait susceptible d’aucune approche évolutive. Le discours scientifique que l’on développe dans de telle condition est en réalité marquée par un double inconvénient : il est d’abord porteur d’un préjudice racistelatent, il se remarque ensuite à sa pauvre épistémologique car le moins qu’on puisse dire c’est qu’une réalité aussi évasive voir mythique ne peut constituer la base objective d’une connaissance rigoureuse.
Le second problème concerne la prétendue dichotomie existant entre ‘peuple évolutif’ et ‘peuple stationnaire’, ce dernier terme désignant de façon péjorative les sociétés traditionnellesafricaines entre autres. Il est à préciser que les sociétés humaines sont par définition des entités dynamiques et comme telles, ne peuvent être analysées que dans et à travers le processus sans fin de leur évolution historique. Toutes les traditions culturelles sont donc impliquées dans un processus de changement et cette évolution qui revêt des formes diverses selon les peuples est fonction descontraintes historiques objectives. Il est vrai qu’un peuple soumis à la pression d’une conjoncture historique peut être freiné, figé dans son évolution voir disparaitre en tant qu’entité spécifique. Il est par contre scientifiquement impossible d’établir l’existence d’un peuple qui serait par nature stationnaire ou retardataire. Les peuples gabonais en ce qui les concerne sont loin de s’inscrire dansle registre des sociétés non évolutives qui n’ont pas davantage et pour l’essentiel perdu leur identité mais, à l’instar de quelques peuples africains, leur évolution endogène a été perturbé par la colonisation et la traite négrière d’où leur sous-développement matériel et intellectuel. On reproche souvent aux intellectuels africains d’exagérer la portée historique de ces phénomènes. Ce reprochen’est pas fondé car l’Afrique est le seul continent au monde à avoir enduré des siècles durant des épreuves d’une telle gravité. Ce qui fait que toutes ces raisons imposent des précautions particulières comme l’usage du terme ‘tradition’ en lequel somnole les préjugés racistes les plus tenaces.
Mais qu’en est-il du terme ‘précolonial’ ?
Il faut reconnaitre que ce terme qui a la faveur des chercheursde renom apparait plus opérationnel puisqu’il renvoie à une période historique objectivement repérable. De plus, il ne comporte a priori aucune connotation péjorative. Or, dans la pratique, on est malheureusement confronté à une difficulté majeure d’ordre épistémologique. Car l’ère précoloniale couvre un large champ allant des origines jusqu’au début de la conquête coloniale. Par ailleurs, le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les interventions des institutions de bretton woods sur l’emergence des economies africaines
  • Maroc précolonial
  • Le cameroun précolonial
  • Africaine
  • Africain
  • Institution
  • Institutions
  • Institutions

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !