les liaisons dangeureuses - lettre LVI

Pages: 8 (1825 mots) Publié le: 12 janvier 2014


Le roman épistolaire a connu un grand succès au XVIIIe siècle. Il est constitué d’une correspondance entre différents personnages. Cette correspondance alimente un récit, une intrigue, jusqu’à son dénouement. En 1782 Choderlos Laclos écrit son unique et célèbre roman par lettres. C'est un chef d'œuvre d'analyse et d'élaboration narrative. Il dénonce le libertinage, la vengeance et laséduction. Ainsi le lecteur est un voyeur qui surprend les secrets qui ne lui sont pas destiné. Dans les liaisons dangereuses, Le vicomte de Valmont et La marquise de Merteuil sont deux libertins qui s’amusent dans leur complot. Tout le long du roman, On assiste à l’objectif de Valmont qui est de séduire La présidente de Tourvel. Lettre numéro 56, c’est une réponse « négative » de la part de Mme deTourvel à la lettre précédente du vicomte. Cette lettre retranscrit la relation ambigüe qu’entretiennent les deux personnages.
Nous commenterons dans un premier temps en quoi cette lettre est une lettre de rupture. Puis nous étudierons une autre facette de cette lettre, une lettre ambigüe.

Dans cette Lettre, Mme de Tourvel affirme qu’elle ne répondra plus aux lettre du vicomte. En plusieurspartie elle en explique les raisons et veut mettre fin à la passion de Valmont. Bien que ce soit lui son destinataire, c’est aussi elle-même qu’elle essaye de convaincre.
Mme de Tourvel repousse les demandes amoureuses de Valmont en lui offrant son amitié, et développe les arguments suivants : l’amour honnête qu’elle éprouve pour son époux lui apporte bonheur et sérénité, tandis que la passionn’apporte que souffrance et destruction, de plus, les sentiments amoureux du Vicomte sont pour elle une offense. Dans le premier paragraphe, La présidente questionne Valmont par une suite de questions auxquelles elle connait déjà la réponse. Elle associe « sentiments » (de Valmont) au mot « craindre » et explique qu’elle ne veut ni ne dois y répondre. Les deux premiers paragraphes traduisent les sentimentsamoureux de façon péjoratif (« crainte », « plainte », « regretter ») et s’appliquent alors dans une bataille (« attaquer »,  « défendre », « vaincre », « obstacle »,) et Son argumentation repose sur des questions rhétoriques et des suppositions où elle essaye de faire prendre conscience au vicomte des « obstacles insurmontables » et du bonheur « doux » de la dame dans sa situation actuelle. Mmede Tourvel fait preuve de conformisme, elle veut rester dans son confort et ne pas se risquer de connaitre autre chose. C’est une femme qui veut rester en paix avec elle-même et qui est fidèle, elle écrit « je chéris les liens qui m’y attachent. Je pourrais les rompre que je ne le voudrais pas ; si je ne les avais, je me hâterais de les prendre. » Encore une fois elle suppose quelque chose. C’estréellement dans le dernier paragraphe que la lettre apparait comme une lettre de rupture brutale. Les phrases impératives ajoutent de la force aux accusations faite par Mme de Tourvel sur le comportement de Valmont et refuse de tomber dans le piège comme toutes les autres femmes « méprisable ». Elle finit sa lettre par une phrase simple et claire : « Cette lettre est la dernière que vous recevrezde moi. 
La jeune femme se convainc de résister car elle a des devoirs, c’est-à-dire être heureuse dans son mariage et ne pas entretenir de relation, qu’elle soit épistolaire ou plus, avec Valmont. Elle se défend donc des sentiments de Valmont par ces excuses. Elle essaye de se convaincre par des suppositions, par exemple elle ne pense pas que Valmont soit sincère, c’est pour cela qu’elle ajouteà la phrase « supposons que vous m’aimiez », que ce n’est « seulement pour ne plus revenir sur cet objet », qu’elle consent à cette supposition. Le paragraphe trois est consacré à l’éloge de son mariage. La présidente veut prouver à Valmont (mais aussi à elle-même) la réussite de son mariage et le bonheur qu’il en découle. Elle oppose son bonheur « doux » avec celui de Valmont. Il y a une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les liaison dangeureuse lettre 141
  • Les liaisons dangeureuses, lettre 81
  • Lettre 48, les liaisons dangeureuses
  • Liaison dangeureuse lettre 1
  • Les liaisons dangeureuses-lettre ii analyse
  • Liaisons dangeureuses, laclos, lettre cxxxi
  • Commentaire lettre 81 liaisons dangeureuses
  • Introduction lettre 81 des liaisons dangeureuse de choderlos de laclos

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !