« Les lois humaines, faites pour parler à l’esprit, doivent donner des préceptes et point de conseils : la religion, faite pour parler au cœur, doit donner beaucoup de conseils, et peu de préceptes ». (montesquieu)

1015 mots 5 pages
Les lois, qui sont fabriquées par l’homme, doivent être respectées à la lettre par tout homme et ne sont pas, par conséquence, que de simple conseil. Par contre, la religion ne peut pas dicté de loi, elle est là uniquement pour conseiller l’homme. Dû moins, c’est ce que pensait Montesquieu, écrivain, philosophe français du début du 18e siècle. Effectivement, il prônait la séparation du pouvoir pour que la religion ne soit plus mêlée à la politique. Il pensait que la loi humaine, via notre esprit, doit nous dicter comment agir (sans qu’on ait le choix) par contre, la religion, via notre cœur, doit rester une donneuse de conseil.

Certains sont de son avis : il suffit de regarder le nombre d’Etat qui se porte bien sans que la religion soit lié au pouvoir. Actuellement, une bonne partie de l’occident est dans le cas et en particulier les Etats-Unis. Ceux-ci sont à la pointe dans beaucoup de domaines et la diversité culturelle y est très dense. Aucune religion ne régit les lois, ce qui permet à un nombre conséquent de religion de vivre côte à côte. Son bilan le montre, cette diversité l’enrichit (bien que pour d’autres cette nation subit depuis quelques années une récession économique). Là-bas, la religion est de l’ordre privé, cela permet de satisfaire tout un chacun sans perturber les autres.
Les bienfaits que la religion soit clairement séparée de l’Etat sont extrêmement important (vitale ?), sans nul doute, pour toute cette partie de la population grandissante qui se dit athée. Effectivement, quelle serait leur place dans un monde dicté par les religions ? Ils seraient tout simplement sans patrie. Ils n’auraient nul part où aller sans être rejeté ou, du moins, incompris, devant se plier à bons nombres lois qu’ils ne comprendront pas et qu’ils trouveront absurdes.

Cependant, d’autres pensent le contraire et sont d’avis que la religion sert à bien plus qu’à donner des conseils ; elle doit également dicter nos lois. Il en ressort par ailleurs bien des avantages.

en relation

  • Lettres persaines tout
    112610 mots | 451 pages
  • Histoire du droit
    30510 mots | 123 pages
  • Montesqieu
    14235 mots | 57 pages
  • Rousseau Lettres De La Montagne
    81544 mots | 327 pages
  • Esprit des lois montesquieu
    59875 mots | 240 pages
  • Dissertation et commentaire
    82898 mots | 332 pages
  • Daeu
    28626 mots | 115 pages
  • COURS ENTIER HISTOIRE DU DROIT
    42570 mots | 171 pages
  • Lettres persanes
    88839 mots | 356 pages
  • Histoire du droit.
    16794 mots | 68 pages