Les lumières

3999 mots 16 pages
Introduction

Les Lumières désignent un mouvement philosophique, culturel et scientifique apparu en Europe et particulièrement en France, au XVIIIème siècle, nommé ainsi siècle des Lumières. Les penseurs, scientifiques et écrivains impriment cette époque de leurs esprits critiques en se donnant pour tâche d’éclairer (d’où la métaphore de la lumière) par la « Raison » une humanité plongée dans l’obscurantisme : les anciennes idées politiques et religieuses qui nient tout progrès et tout nouveau savoir et qui s’opposent à la science et à la diffusion des idées nouvelles et progressistes ; à l’image d’Emmanuel Kant (philosophe allemand) qui scande en 1784 : « Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! ».
En outre, la pensée des Lumières est issue d’un contexte spécifique de maturation des idées héritées principalement de la Renaissance et de la Réforme. D’une part, la Renaissance a été un puissant élan intellectuel qui s’est étendu à toute l’Europe et où des savants ont remis en question des idées et des croyances traditionnelles grâce aux découvertes scientifiques de Copernic, Galilée et part la suite de Descartes et Newton. Cette époque est caractérisée par une soif de vivre, une confiance en l’homme, l’appétit du savoir et l’esprit du libre examen. D’autre part, la Réforme a été un mouvement religieux à la fin du XVème et au début du XVIème siècle qui a abouti à une scission entre l’Eglise catholique et les Eglises protestantes. Cette crise religieuse menée par Martin Luther (moine augustin allemand et théologien), met en évidence les abus ecclésiastiques, conduit à considérer la religion et la vie sociale différemment, et met au défit l’autorité papale en tenant la Bible pour seule source légitime d’autorité religieuse (le salut de l’âme est un libre don de Dieu reçu par la repentance sincère et la foi authentique en Jésus Christ comme le Messie, sans intercession possible de l’Eglise). Ainsi, ces progrès scientifiques,

en relation

  • la lumière
    471 mots | 2 pages
  • La lumière
    628 mots | 3 pages
  • les lumières
    488 mots | 2 pages
  • Les lumières
    901 mots | 4 pages
  • Les Lumières
    1337 mots | 6 pages
  • La lumière
    335 mots | 2 pages
  • Les lumières
    281 mots | 2 pages
  • Les lumieres
    1897 mots | 8 pages
  • Les lumières
    973 mots | 4 pages
  • Lumière
    826 mots | 4 pages