Les lumieres

Pages: 10 (2341 mots) Publié le: 2 janvier 2012
Les Lumières
I. Naissance
· Une attitude intellectuelle
L’expression Les Lumières désigne un courant de pensée du XVIIIe siècle, et, par extension,
les penseurs et philosophes qui s’en réclament. Ce mouvement européen est caractérisé par la
volonté nouvelle de comprendre le monde « à la lumière » de la raison (Montesquieu,
Kant…) De fait, les Lumières désignent avant toute chose uneattitude intellectuelle, résumée
par Kant en ces termes : « Aie le courage de te servir de ton propre entendement. »
· Aux origines d’une formule
L’image de la lumière, à l’origine religieuse et mystique, est reprise par Descartes, au XVIIe
siècle, pour évoquer « la lumière naturelle » de la raison.
Les philosophes du XVIIIe siècle font des « Lumières » le mot d’ordre de leur courant,
soulignant,par la métaphore, leur volonté de lutter contre les ténèbres de l’ignorance et de la
superstition.
On retrouve la même image en Allemagne (Aufklärung) et en Angleterre (Enlightment).
Le terme sert bientôt à désigner dans toute l’Europe l’esprit philosophique du siècle, ses
acteurs et enfin le siècle tout entier.
· Un contexte favorable
Les Lumières s’inscrivent dans le sillage de la querelledes anciens et des modernes qui
occupa tout le XVIIe siècle : les Modernes remettent en cause le modèle réputé indépassable
des Anciens ; ils permettent ainsi, dès la fin du XVIIe siècle, l’émergence d’une réelle
confiance dans les progrès de l’esprit humain. En ce sens, on peut considérer que les
Lumières constituent un héritage partiel de l’Humanisme.
La naissance des Lumières s’expliqueaussi par les avancées de la science et par l’évolution
des méthodes de connaissance aux XVIIe et XVIIIe siècles. Newton (1642-1727) est sur ce
point une figure incontournable. Ses recherches introduisent une manière nouvelle
d’envisager le monde, fondée sur l’observation des phénomènes.
D’autres facteurs participent aussi à l’éclosion des Lumières : le développement des échanges
et des voyagesd’une part, qui participe de la remise en question de l’ethnocentrisme, et
l’essor économique de la bourgeoisie d’autre part, qui conduit à la contestation d’une société
fondée sur la naissance et les privilèges.
II. Combats
· Vaincre l’obscurantisme
En France, surtout, triomphe un courant philosophique largement laïcisé. Pour une écrasante
majorité et pour la première fois dans l’histoirede la pensée, les philosophes ne sont plus des
clercs, c’est à dire des membres de l’Eglise. Ils revendiquent une pensée totalement
indépendante de la théologie et soumettent à leur esprit critique les pratiques et les dogmes de
l’Eglise, en combattant en premier lieu les ténèbres de la religion. Ils dénoncent aussi la
superstition, le fanatisme et l’intolérance, n’hésitant pas à s’engagerpubliquement, comme
Voltaire dans l’affaire Calas. La pensée des Lumières françaises devient globalement
anticléricale.
· Etablir le bonheur sur terre
De même, le but ultime poursuivi par les philosophes des Lumières n’est pas le salut, mais le
bonheur terrestre. Diderot l’affirme nettement dans l’article « Encyclopédie » : « Abstraction
faite de mon existence et du bonheur de mes semblables,que m’importe le reste de la nature ? »
La recherche du bonheur s’accompagne d’une acceptation par l’homme de sa propre
nature : ses passions, son goût du confort, voire du luxe, sa sensibilité, son amour-propre ne
sont plus des éléments condamnables mais de possibles voies d’accès au bonheur. De fait, les
Lumières tentent de réconcilier l’homme avec lui-même.
Par ailleurs, la réflexion sur lebonheur s’accompagne d’une réflexion sur les malheurs des
hommes. Les philosophes, dans leur ensemble, refusent la résignation face aux maux
humains. Comme le suggère zadig de Voltaire, l’homme est impuissant à connaître et à
comprendre l’origine du Mal ; mais par son action et sa raison, il peut toutefois tenter de lutter
contre sa venue et ses effets. Ainsi le progrès technique soutenu...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les lumieres
  • Les lumières
  • LES LUMIERE
  • Les lumiere
  • Les lumières
  • La Lumiere
  • Lumière
  • La lumiere

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !