Les mémoires de la guerre d'Algérie

Pages: 5 (1179 mots) Publié le: 25 août 2014
La décolonisation de l’Afrique du Nord marque un tournant dans l’Histoire de France, plus particulièrement la Guerre d’Algérie à marquer les mémoires et l’Histoire. Dans cette guerre d’indépendance tous les camps se souviennent des évènements d’une manière différente. Mais comment d’un côté comme de l’autre et au cours du temps les événements marquant se sont ancrés dans les mémoires collectivescomme autant de versions différentes de l’histoire. C’est ce que nous chercherons à identifier d’abord en expliquant la nécessité d’oubli qui s’est imposée après le conflit mais aussi le besoin de vérité et de mémoire des populations rapatriées qui est apparu par la suite.


Après les évènements qui ont marqués l’Algérie, l’Etat met en place une politique de silence vis-à-vis des évènementsqui se sont déroulés, les méthodes employés par l’Armée Française pour combattre les indépendantistes sont passées sous silence en effet l’Etat Français cherche à sauvegarder son image tant sur la scène internationale que sur le plan intérieur, en effet la « nation des Lumières » ne saurait être responsable de pareilles atrocités.

Les crimes de Guerre, actes de tortures et massacres ne serontdénoncés que beaucoup plus tard, la dénomination Guerre d’Algérie n’apparait d’ailleurs que bien plus tard, en effet jusqu’en 1998 on parle d’opérations de maintien de l’ordre. Pourtant des milliers d’appelés du contingent ont été confrontés à cette « sale guerre », mais l’état ne leur concède pas le statut d’anciens combattants et ils sont largement dénigrés par l’opinion publique. C’est unegénération entière qui gardera un souvenir vivace des atrocités perpétrés et subies mais qui gardera surtout en mémoire l’absurdité de cette « guerre sans nom ». La nécessité de reconnaissance apparaît ainsi pour l’Etat de moindre importance par rapport à la solidité des institutions.


Au-delà de l’enjeu de l’image de la France, c’est sur le plan politique que s’explique cette amnésie, en effet lecontexte de l’indépendance de l’Algérie rappel les circonstances légalement discutables de la prise de fonction du général de Gaulles. L’instabilité ministérielle qui sévit alors dans le gouvernement rappelle à tous la prétendue faiblesse de l’Etat Français pendant ces événements majeurs. La nécessité de gommer les tensions qui ont été à l’origine du désaccord sur la question du devenir de l’AlgérieFrançaise a également motivée la réhabilitation de militants de l’OAS au motif de l’unité nationale, leur réintégration permet ainsi à l’Etat de faire face à la crise de mai 68. Les gouvernements suivants pérenniseront par d’autres réformes cette réhabilitation.

Il est à noter également que du côté des indépendantistes du FLN une occultation des événements analogue à celle de la France estinstaurée après la proclamation de l’indépendance dans un but politique, l’objectif est la manipulation de l’opinion publique algérien pour conforter un gouvernement émergeant au détriment de la véracité de l’histoire. Les populations de « pieds noirs » et de harkis sont les premiers visés, leur rôle dans cette crise est ainsi occulté pour satisfaire aux aspirations et aux exigences politiques dunouvel Etat Algérien.



Les populations d’européens d’Algérie sont rapatriés en métropole après l’indépendance de l’Algérie ce « rapatriement » s’effectue non sans difficultés, ces populations ne sont pas considérées comme bienvenu sur le sol métropolitain. Ils sont stigmatisés et sont considérés comme en partie responsable de la crise politique provoquée par la décolonisation de l’Algérie, lapopulation de la Métropole leur est presque hostile. Quant à eux ces « pieds noirs » gardent le souvenir d’un âge d’or passé en Algérie, ils en viennent à se souvenir uniquement des tords reprochés aux indépendantistes et omettes totalement dans leur mémoire que cette crise a d’abord été déclenchée à cause d’une iniquité entre la population algérienne et celle des français expatriés en Algérie....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'historien et les mémoires de la guerre d'Algérie
  • L'historien et les mémoires de la guerre d'Algérie
  • Les mémoires de la guerre d'algérie
  • les mémoires de la guerre d'algérie
  • les mémoires algérienne de la guerre d'Algérie
  • Memoire de la guerre d'algérie
  • l'historien et les mémoire de la guerre d'Algérie
  • Les mémoires de la guerre d'Algérie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !