Les misérables, jean valjean

Pages: 17 (4191 mots) Publié le: 17 février 2013
Jean Valjean est un émondeur de Faverolles. Il est né en 1769. Il a perdu ses parents quand il était jeune et c'est sa sœur Jeanne qui l'a élevé. Son père s'appelait comme lui, Jean Valjean ou Vlajean, contraction de « Voilà Jean », et était également émondeur. Il est décédé en abattant un arbre qui est tombé sur lui. Sa mère s'appelait Jeanne Mathieu. Elle décéda des suites d'une fièvre de laitmal soignée.
-------------------------------------------------
25 ans (en 1794)[modifier]
Après la mort de son beau-frère en 1794, c'est à lui de nourrir la famille. Sa sœur a sept enfants, le plus jeune a un an et le plus âgé, huit. Valjean est d'une force herculéenne et il est très adroit au tir, mais il ne sait ni lire, ni écrire. Il ne gagne que 18 sous dans la saison de l'émondage, lereste de l'an il fait ce qu'il peut en travaillant comme garçon de ferme, bouvier, etc.
-------------------------------------------------
26 ans (en 1795)[modifier]
À 26 ans, en 1795, un hiver très froid entraîne la famille Valjean dans la disette.
« Un dimanche soir, Maubert Isabeau, boulanger sur la place de l'église, à Faverolles, se disposait à se coucher, lorsqu'il entendit un coup violentdans la devanture grillée et vitrée de sa boutique. Il arriva à temps pour voir un bras passé à travers un trou fait d'un coup de poing dans la grille et dans la vitre. Le bras saisit un pain et l'emporta. Isabeau sortit en hâte ; le voleur s'enfuyait à toutes jambes : Isabeau courut après lui et l'arrêta. Le voleur avait jeté le pain, mais il avait encore le bras ensanglanté. C'était JeanValjean. »1.
-------------------------------------------------
27 ans (en 1796)[modifier]
En 1796, à 27 ans, Jean Valjean est condamné à cinq ans de bagne pour ce vol. La punition est aussi lourde parce qu'il est connu qu'il était quelque peu braconnier. Sa chaîne est ferrée le 22 avril 1796 à Bicêtre le jour où « on cria dans Paris la victoire de Montenotte remportée par le général en chef de l'arméed'Italie, que le Directoire aux Cinq-Cents, du 2 floréal an IV, appelle Buona-Parte. » 1. 27 jours (donc, le 19 mai) plus tard, il arrive à Toulon. Au bagne, il sera le numéro 24601.
On ne saura presque plus rien de sa sœur. Seulement, dans la quatrième année de son emprisonnement, Valjean apprend que sa sœur vit à Paris, rue de Geindre. Elle travaille dans une imprimerie, rue du Sabot, et n'a plusavec elle que le garçon le plus jeune. Cet enfant a la chance de pouvoir aller à l'école mais sa mère commence à travailler à six heures et l'école n'ouvre qu'à sept heures. Par conséquent, l'enfant doit attendre une heure sur la rue. C'est la dernière chose qu'on saura de la famille de Jean Valjean.
Au bout de quatre ans (alors dans les premiers mois de 1800), Valjean tente de s'évader, mais onle capture deux jours plus tard. Il est condamné à trois ans de plus. Lors de sa deuxième tentative d'évasion, en 1802, il essaie de résister, en conséquence de quoi il est condamné à cinq ans de plus, dont deux à la double chaîne. Il essaye de s'évader encore deux fois dans sa dixième (1806) et sa treizième (1809) année mais n'arrive pas à consommer sa fuite et reçoit, les deux fois, uneprolongation de peine de trois ans. À quarante ans, donc en 1809, il apprend à lire dans l'école du bagne.
-------------------------------------------------
46 ans (1815)[modifier]
Après dix-neuf ans enfermé au bagne, il est enfin libéré dans les premiers jours d'octobre 1815. Il sort du bagne hardi et l'esprit plein de rancune envers la société qui lui a causé tant de mal. Il a compris ce qu'il a faitde mal mais, pour un crime si petit, il trouvait la punition exagérée. Il n'aspire qu'à se venger de cette société.
On lui remet le passeport jaune des forçats libérés et son salaire pour dix-neuf ans : avec un demi-sou, après 19 ans, ça devrait faire 171 francs, mais à cause de diverses retenues locales on ne lui donne que 109 francs et 15 sous. Il se sent volé. Le passeport jaune ne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La rencontre de cosette et jean valjean, "les misérables"
  • Oral les misérables plaidoyer jean valjean
  • Commentaire les misérables
  • Commentaire de miserables, victor hugo, jean valjean, cosette : la petite toute seule
  • Jean valjean
  • Jean valjean
  • Jean valjean
  • Commentaire de miserables, victor hugo, jean valjean, cosette : la petite toute seule

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !