Les nationalismes après 1870

Pages: 5 (1092 mots) Publié le: 6 décembre 2010
La première moitié du 19 ème siècle a été celle du mouvement des nationalités, dont 1848 fut le symbole. L’échec de L’Italie, l’Allemagne et l’Autriche face à la réaction politique ne les a pas empêchés plus tard de parvenir à leurs fins. C’est à dire l’unification de l’Italie en 1861, de l’Allemagne en 1871 et dans une moindre mesure, création de la Double Monarchie austro-hongroise en 1867,qui marque le début d’une libéralisation du vieil empire des Habsbourg.
A cette phase d’émancipation qui s’inspire de la révolution française, succède au cours de la seconde moitié du 19ème siècle une phase d’affirmation plus forte encore des nationalités, qui se muent alors en nationalismes. Ces nationalismes s’expriment de deux façons : soit au sein d’Etats-Nation qui sont déjà constitués etqui entrent en concurrence avec d’autres puissances et revendiquent leur souveraineté, soit au sein d’Etat multinationaux où des minorités font valoir leurs droits.
Mais au cours de cette période de 1870 à 1914, les nationalismes européens connaissent de véritables mutations. En effet Raoul Girardet définissait le nationalisme comme « nationalisme ouvert » soit le droit des peuples à disposerd’eux-mêmes alors que la définition à partir de 1870 prend une autre forme c'est-à-dire un nationalisme « fermé » soit un patriotisme qui affirment la primauté de la défense , des valeurs nationales et des intérêts nationaux.
Il est donc clair que la violence est au service du nationalisme et que ce nationalisme par ces motivations et revendications, s’affirme.

1- En 1870, la carte del’Europe est profondément modifiée. De nouvelles puissances sont nées à cause de l’aspiration à l’indépendance et à l’unité nationale. Ainsi l’unité s’est faite par la guerre et par la violence. Par exemple l’unification allemande où Bismarck forge l’unité allemande à travers 3 conflits successifs contre le Danemark, l’Autriche puis la France. Puis l’unité Italienne qui a échoué tant qu’elle tentait dese réaliser par le soulèvement du peuple Italien, réussit quand le piémont contracte l’alliance avec la France, ou qu’il s’allie avec l’Allemagne de Bismarck.
Les Balkans vont pouvoir se libérer de la tutelle ottomane par la guerre également. Puisque à partir de 1875, une série de crises bouleverse la carte des Balkans. La question de l’orient est donc posée par l’existence de nationalitésbalkaniques, et les étapes successives du règlement permettent leur émancipation progressive. Ce sont les guerres de 1912, 1913 qui conduiront à la ruine de l’empire ottoman.
Ensuite, le déclenchement de la Première guerre mondiale bloque la marche vers l’autonomie réclamée par les catholiques irlandais. Ainsi va se poser la question irlandaise par leur violence terroriste.
Vers la fin du 19èmesiècle, le choc des nationalismes commencent. On voit s’amorcer des rivalités ethniques plus subtiles. C'est-à-dire de que des nationalités du même rameau ethnique prennent conscience des solidarités qui les lient et commencent des regroupements en fonction de leurs affinités. Par exemple, c’est à l’intérieur de la double monarchie austro-hongroise que la coalition des Slaves du Sud puis entreSlaves du Sud et Slaves du Nord, et enfin le rapprochement entre toutes les nationalités slave de l’Europe Orientale et de La Russie. Contre le panslavisme (peuples slaves, polonais ect..) se dessine un bloc austro-allemand qui rêve de réaliser le programme du pangermanisme. L’affrontement panslavisme contre Pangermanisme est une des composantes du conflit mondial et va causer la ruine desconstructions historiques et des édifices dynastiques de l’empire des Habsbourg. Cette dimension réactionnaire et xénophobe va aussi s’exprimer en Angleterre à travers l’impérialisme puis au Japon à travers le patriotisme. En fait, instrumentalisé par les Etats, le nationalisme aggrave les rivalités commerciales et coloniales étant nourrit des systèmes d’alliance complexes ainsi qu’une course aux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Nationalisme et patriotisme 1870-1940
  • Nationalisme
  • 1870
  • Nationalisme
  • Nationalisme
  • Le nationalisme
  • Nationalisme
  • nationalisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !