Les premières formes d'écriture

2652 mots 11 pages
Histoire 1ère année

L’écriture – G.V.D.S.

Les premières formes d’écriture.
I.

Introduction.

L’écriture est un système de signes visuels qui sert à transcrire les sons du langage parlé.
L’écriture est un formidable moyen de communication entre les hommes, puisqu’elle permet d’échanger des mots et du sens, même en l’absence de parole : deux hommes peuvent ainsi, sans se parler, et même à distance l’un de l’autre, se comprendre.
De plus, comme l’écriture utilise un support qui peut être conservé, elle permet de garder la mémoire de ce qui a été dit ou fait ; d’une certaine façon, elle ouvre la voie à l’histoire
(puisqu’on peut garder la trace du passé) et aide à protéger et transmettre le savoir
(puisqu’on peut bâtir des bibliothèques). Enfin, l’écriture est également un instrument de pouvoir (puisqu’elle permet de fixer les lois).
II.

Les origines de l’écriture.

1. Introduction.
On a l'habitude de dire que la préhistoire se termine avec la naissance de l'écriture. C'est effectivement avec ce changement culturel que l'homme va rentrer dans l'histoire et commencer à laisser des traces écrites. Les premiers écrits servaient surtout de livres de comptabilité ou d'inventaires. Mais l'homme va rapidement utiliser ce nouveau moyen de communication pour raconter des histoires... et surtout son histoire !
2. L’art rupestre, une première forme d’écriture ?
Il y a 40 000 ans, l'homme préhistorique commence à graver, peindre. Sans parler d'écriture on peut déjà remarquer que nos ancêtres ont cherché à communiquer, à transmettre un message, à témoigner (?)... Les grottes des Combarelles, de Font de Gaume ou de Lascaux laissent une impression très forte lorsqu'on les visite, comme si l'homme préhistorique avait voulu nous dire quelque chose, nous transmettre sa pensée. Il est pour l'instant difficile de comprendre le message. Si les tentatives d'explication des gravures pariétales sont nombreuses, aucune ne fait vraiment l'unanimité...

en relation

  • Mouvements littéraires
    1742 mots | 7 pages
  • Les mouvements littéraires
    2619 mots | 11 pages
  • Le role a joué
    261 mots | 2 pages
  • Analyse du logo Prisunic
    3619 mots | 15 pages
  • Atelier ecriture
    2479 mots | 10 pages
  • Hjjknh
    2950 mots | 12 pages
  • Codage morphologique
    3756 mots | 16 pages
  • Dissertation Fran ais
    883 mots | 4 pages
  • Gestes écriture MS-GS
    2833 mots | 12 pages
  • Le pouvoir des fables
    2457 mots | 10 pages