Les réactions inflammatoires

Pages: 5 (1239 mots) Publié le: 16 février 2012
Les reactions inflammatoires :

●DEFINITION : PNM dynamique et evolutif comprenant 3 types de reactions : vasculaire, humorale et cellulaire.Elle est declenchée par tt lésion cellulaire infectieuse ou non , par contre une infection. l’inflammation est habituellement bénéfique et aboutit à une cicatrisation. cpdt elle conduit parfois à des patholgies inflammatoires chroniques.
Elle peut etredue à des agents infectieux, des nécroses, agressions physiques, agents chimiques, thérapeutiques, à des modifs de la MEC, une prolif cancéreuse.
Cette reaction a lieu dans le TC . L’epithelium quant à lui subit l’inflammation.

● LES TEMPS DE L’INFLAMMATION :
*phase vasculo-exsudative : prédomine, a lieu au niveau de l’unité micro-circulatoire. 3 modifs :
-congestion active : ↗ dela quantité de sang dans un tissu par afflux exagéré de sang artériel riche en O2, sous la dependance de médiateurs . Elle est liée à l’accélération brève du courant sanguin, à une vasodilatation artériolaire, puis à une ouverture du lit capillaire (perméabilité), ce qui ralentit le courant sanguin et provoque une stase, cad une ↗ de la viscosité due à l’↗ des GR. Qt aux polynucléaires (GB), ilss’accumulent le long des ₵ endotheliales et les traversent : c’est la margination.
Les consequences de la vasodilatation sont cliniquement rougeur et chaleur locale.
-oedème inflammatoire : excudat (passage actif) de protéines hors des vx. Il siège dans les cavités naturelles ou s’infiltre dans le TC. il est contemporain à l’inflammation et se forme suite à une ↗ de la pressionhydrostatique d’où passage d’eau et d’electrolytes dans les tissus. Ce gonflement tissulaire permet une dilution des produits toxiques, un apport d’Ig circulantes… Cpdt il peut etre néfaste de par son abondance, son installation brutale et sa localisation (poumon, cerveau)...
-diapédèse leucocytaire : migration des leucocytes hors des capillaires et des veinules.
Mécanisme :ralentissement du courant sanguin, margination leucocytaire, emission de pseudopodes entre les ₵ endothéliales, traversée de la mb basale par depolymérisation transitoire grace à des collagénases. Enfin les GB migrent dans le TC et se fixent à la matrice extra-cellulaire grace aux integrines. Par la suite les GB migrent vers le site lésionnel par chimiotactisme.
*phase cellulaire : formation du granulomeinflammatoire, dont les ₵ proviennent de la diapédèse et du recrutement local (histocytes, mastocytes...). à ce stade il y a possibilité de metamorphose de certaines ₵. C’est un lieu d’echanges intenses avec de nbreux facteurs chimiotactiques exogènes(bacteriens) et endogènes.
Liaison recepteur/ligand par l’agent chimiotactique→phospholipase C→↗ du Ca2+ intra cellulaire→prot kinase C.*detersion : élimination des debris tissulaires et des produits de necrose, et reparation des ₵. Elle est indispensable à une bonne cicatrisation, et a lieu dans le granulome. On distingue la detersion interne (les phagocytes sont drainés avec l’oedème dans la circulation lymphatique), externe (conduit naturel ), artificielle (chirurgicale).
PHAGOCYTOSE : elle a lieu lors de la phase de detersion car elleconsiste en l’englobement dans le cytoplasme du phagocyte d’une particule etrangère, suivie (pas tjr) d’une digestion par les enzymes lysosomiales. L’ingestion est favorisée par l’opsonisation. les monocytes circulants sont transformés en histocytes dans les tissus, puis en macophages lorsqu’ils realisent la phagocytose. Etapes : le phagocyte englobe la particule etrangère et devient un phagosome,puis il fusionne avec un lysosome et devient un phagolysosome. il est degradé.
*cicatrisation : formation d’un nouveau tissu transitoire : le blastème de regenération ou bourgeon charnu. On aboutit soit à une restitution integrale, soit à une cicatrice si le tissu lésé ne peut pas se regénérer ou si la destruction est trop importante, et très rarement il peut y avoir un cancer suite à une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Reaction inflammatoire
  • La réaction inflammatoire, une réponse innée
  • La réaction inflammatoire : un exemple de réponse innée
  • Réactions
  • reaction
  • Reaction
  • Les reactions
  • Réponse inflammatoire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !