Les souris

Pages: 9 (2060 mots) Publié le: 21 octobre 2012
DOCUMENT 3 LES SOURIS Qu’est-il advenu de mes amis Corio ? Que se passe-t-il dans leur vieille maison de campagne qu’on appelle la Doganella ? Depuis bien longtemps ils m’invitaient chaque été pour quelques semaines. 5 Cette année, pour la première fois, ils n’en ont rien fait. Giovanni m’a écrit quelques lignes d’excuse. Une lettre curieuse, faisant allusion d’une façon vague à des difficultés,des ennuis de famille, mais qui n’explique rien. 10 Ah, combien de jours heureux ai-je vécus dans leur maison, dans la solitude des bois ! Vieux souvenirs, aujourd’hui pour la première fois vous surgissez, petits faits qui me semblaient alors banals, indifférents. Vous vous révélez à 15 l’improviste. Par exemple celui-ci : pendant un été désormais lointain, longtemps avant la guerre − c’était laseconde fois que j’étais l’hôte des Corio… Je m’étais retiré dans ma chambre qui donnait sur 20 le jardin, celle-là même qui était la mienne chaque année, et me préparais à me coucher. Soudain j’entendis un petit bruit, un grattement au bas de la porte. J’allai ouvrir. Une souris minuscule fila entre mes jambes, traversa la chambre et courut se cacher 25 sous la commode. Elle trottait gauchement,j’aurais facilement pu l’attraper. Mais elle était tellement gracieuse, fragile… Le lendemain matin, par hasard, j’en parlai à Giovanni : 30 − Ah oui, dit-il distraitement, les souris se promènent de temps en temps dans la maison… − Elle était si petite… Je ne me suis pas senti le courage de la… − Oui, je comprends. Pas d’importance… 35 Il se mit à parler d’autre chose, comme si mon discours luidéplaisait. L’année suivante. Nous étions en train de jouer aux cartes, un soir, il pouvait être minuit, minuit et demi. Un clac, son métallique, comme d’un ressort, 40 nous parvient de la pièce voisine − le salon, où à cette heure toutes les lumières étaient éteintes. Je m’inquiète. − Qu’est-ce que c’est ? − Je n’ai rien entendu, répond Giovanni évasif. Et toi, 45 Elena, as-tu entendu quelque chose ?− Non, reprend sa femme en rougissant un peu. Pourquoi ? − Mais il me semble, dis-je, que de l’autre côté, dans le salon… un bruit métallique… 50 Je remarque combien ils semblent embarrassés. − Ah, c’est à moi de faire les cartes ? A peine dix minutes plus tard, nouveau clac, dans le couloir cette fois, aussitôt suivi d’un faible petit cri, un cri de bête. 55 − Dis-moi, Giovanni : vous avez posé dessouricières ? − Pas à ma connaissance. N’est-ce pas, Elena ? A-ton posé des souricières ? Elle : 60 − Qu’est-ce qui vous prend ? Pour le peu de souris que nous avons ! Une autre année passe encore. A peine suis-je entré dans la maison que je remarque deux chats splendides, pleins d’une vigueur extraordinaire : 65 chats tigrés, à forte musculature, au poil soyeux comme seuls en ont les chats quise nourrissent de souris. Je dis à Giovanni : − Ah, vous vous êtes quand même enfin décidés ! Ils doivent faire de ces carnages ! Je parie qu’ils ne 70 chôment pas ! − Bah, répond-il, s’ils ne devaient vivre que de souris, les pauvres… − Je les trouve pourtant bien gras, tes minous ! − Oh oui, on les soigne. Tu sais, dans la cuisine, ils 75 peuvent manger tout ce qu’ils veulent. Une autre annéeencore. En arrivant dans la maison pour passer mes vacances habituelles, je retrouve les deux chats. Mais ils ne se ressemblent plus guère : ils ont perdu toute leur vigueur, ils sont 80 décrépits, essoufflés, étiques. Ils ne se glissent plus en frétillant d’une pièce à l’autre. Au contraire, toujours fourrés entre les jambes de leurs maîtres, somnolents, privés d’initiative. Je m’enquiers : −Sont-ils malades ? Comment peuvent-ils être 85 tellement décharnés ? N’ont-ils plus de souris à se mettre sous la dent ? − Tu l’as dit ! répond vivement Giovanni Corio. Ce sont les chats les plus stupides de la création. Ils ne s’intéressent plus à rien depuis qu’il n’y a plus de 90 souris dans la maison… On n’en voit même pas la trace ! Satisfait, il part dans un grand éclat de rire. Un peu plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La souris
  • Souris
  • la souris
  • des souris
  • souris
  • SOURIS
  • Des souris et des hommes
  • Des hommes et des souris

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !