Les structures du comique

Pages: 36 (8980 mots) Publié le: 23 février 2011
Les structures du Comique au théâtre
Introduction 3
Les matériaux de jeu 3
Le trait de caractère inadapté 4
Quels traits de caractère ? 4
Quand et comment en avertir le public ? 5
Le trait de caractère est masqué. 6
Le trait de caractère est justifié. 8
Le trait de caractère devient symbolique. 8
Les règles du discours non respectées 9
Absence de contact direct entre lesinterlocuteurs 9
Manque de coopération 10
Manque d’écoute 10
Manque de respect 11
Non respect de la pertinence des propos -dramatisation ou dédramatisation 12
Non respect de la langue 13
Non respect de la logique 13
Dire trop ou trop peu 14
Le mensonge 14
La pertinence 14
L’émotion décalée... 15
...par rapport au langage 15
...par rapport à l’action 15
...parrapport au trait de caractère 15
Inadéquation entre le lieu et le nombre de personnages 15
L’objet détourné de sa fonction 15
Le contexte social et moral bafoué 16
Déformation des références culturelles 16
Le proverbe déformé : 16
Le proverbe prolongé : 17
Le proverbe de spécialité 17
Les relations entre personnages 17
Le lien de parenté. 17
Le lien commercial 17Le lien hiérarchique 18
le rapport homme-femme : la séduction - la vie commune - la rupture. 18
L’affrontement 18
Le lien zéro 18
L’appartenance à un groupe 18
Rencontres ou liens saugrenus 18
Mécanismes pour rompre ses liens ou les rendre comiques : 18
inversion 18
exagération 18
Travail sur la forme : 19
Le développement de la situation 19
Ledéveloppement de la situation 19
Construction de l’histoire 19
Les matériaux de jeu Erreur! Signet non défini.
Le trait de caractère inadapté Erreur! Signet non défini.
1. quels traits de caractère ? Erreur! Signet non défini.
2. quand et comment en avertir le public ? 21
3. Inadapté par rapport à quoi ? 22
4. Comment réagir face à cette inadaptation : quelques structures d’improvisation : 22Introduction

Le propre de l’homme, c’est de rire. Soit mais de quoi? de la mécanisation du vivant comme l’affirme Bergson? De situations qui nous permettent de nous sentir supérieurs ? Pagnol n’a pas tort, le désarroi des autres prête à rire. Toutefois, mon objectif ne sera pas atteint par une formulation concise mais large d’une théorie du principe comique. Je cherche, pour l’enseignerensuite, des structures comiques qui permettront de faire rire au travers d’improvisations courtes. L’urgence et l’obligation d’atteindre une qualité d’écriture minimale plaident pour la mise en évidence de briques élémentaires qui permettront la construction d’une situation initiale comique. Au cours d’ateliers de recherche, nous avons parfois touché du doigt ces mécanismes, qui une fois exprimés,permettaient de reproduire des histoires humoristiques. Une sorte de livre à colorier où nous réussissions à dessiner des contours. La couleur, le réalisme venant ensuite par le jeu, décliné selon la palette d’émotions du moment. Ce livre que vous tenez d’une main distraite est un peu cela : un livre à colorier.

Les matériaux de jeu

Seul sur scène, face au public qui est suspendu au premiermot, généralement, on ne sait pas par quoi commencer. Pourquoi ne pas rester simple ? Qu’elle soit comique ou non, écrite ou improvisée, une sainette montre une représentation de la réalité. L’auteur, tel un herboriste se penchant sur la nature, aura prélevée pour ses personnages des traits de caractères, des souvenirs, des rêves, un registre de vocabulaire. Il aura choisi des objets, un décor,une époque, une morale, un ensemble de valeurs tissant le contexte de la pièce. Et puis, il aura imaginé des liens psychologiques, familiaux ou sociaux entre les personnages qu’il mettra bien évidemment en action.

C’est par-là qu’il faut commencer. Par l’un de ces matériaux constitutifs de l’histoire, jetés ici pêle-mêle, volontairement dans le désordre au début, puisque aucun ne prévaut sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les structures du comique au théâtre
  • Le comique
  • Comique
  • Le comique
  • le comique
  • Le comique
  • Le comique
  • Le comique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !