Les Troubles Somatoformes

Pages: 32 (1510 mots) Publié le: 10 septembre 2015
Les troubles somatoformes
« quand le corps parle »
IFPS septembre 2015
Dr Barbara VEILHAN

définition
• Un trouble somatoforme est un trouble mental caractérisé par
des symptômes physiques évoquant une blessure ou une
maladie physique
• Les symptômes ne peuvent pas être pleinement expliqués par
une maladie organique, ni par une autre maladie psychiatrique.
• Il ne s’agit pas d’une sinistrose(symptômes exagérés pour des
motivations secondaires)
• Il ne s’agit pas d’une pathomimie (symptômes délibérément
causés)
• Ces troubles causent beaucoup de souffrance aux patients
(anxiété+++)

3 formes cliniques principales
• Le trouble de somatisation
• La conversion hystérique
• L’hypocondrie névrotique

Le trouble de somatisation
• La personne est durablement préoccupée par des symptômesphysiques qui ne peuvent être expliqués par un diagnostic
organique.
• Les symptômes causent une détresse importante et/ou
compromettent la capacité de la personne à fonctionner.
• Les symptômes sont réels, et ne sont pas sous le contrôle
conscient de la personne (la personne ne fait pas
« semblant »).
• Le désordre est probablement lié au fonctionnement du
cerveau, a la régulation émotionnelle,plutôt qu’à la zone du
corps qui est devenue le centre de l’attention du patient.

Symptômes les plus fréquents
• Les douleurs:
– soit sur un organe (tête, épaule, bras, articulations, mains
et pieds),
– soit lors d’une action (rapport sexuel, miction).

• Autres plaintes:
– problèmes gastro-intestinaux (nausées, ballonnements,
répulsion alimentaire…),
– sexuels (désintérêt, douleur, impuissance…)– et neurologiques (hallucinations, vertige, surdité, cécité…).

caractéristiques
• Les premiers symptômes apparaissent à
l’adolescence, et presque toujours avant la trentaine.
• Tendances anxieuses et dépressives. Risque de TS, de
prise d’alcool ou de toxiques.
• Consultation de nombreux médecins, multiplication
des traitements sans effet (mais risques d’effets
indésirables)
• Les souffrancesétant diffuses, irrégulières, il est
difficile pour le sujet de décrire son trouble.

Prévalence-Evolution
• 0.5 à 2 % des femmes / moins de 0.5 % des
hommes
• Quand un parent biologique est touché, risque
un peu plus élevé
• Trouble le plus souvent chronique, mais très
fluctuant, avec des périodes de plusieurs
semaines à plusieurs mois sans symptômes
• Certains patients guérissent spontanément Explications
• La plus ancienne théorie c’est que le corps se défend
contre le stress. L’esprit possède une capacité
limitée face au stress et à l’effort. Un intense stress
émotionnel, au-delà d’une certaine limite, affecte
principalement les systèmes nerveux, gastrointestinaux et reproducteurs.
• Chez les patients souffrant du colon irritable, les
chercheurs ont mis en évidence des liensparticuliers
entre cerveau, système immunitaire et appareil
digestif.

Explications (2)
• Le trouble survient suite à une sensibilité
élevée aux sensations physiques internes.
(comme la capacité de sentir la moindre
modification des battements du cœur). Les
ressentis sont convertis en messages
douloureux.
• C’est le modèle de la fibromyalgie

Explications (3)
• Le trouble surviendrait à cause depensées
négatives et de peurs exagérées.
• Penser que sa crampe est signe de cancer, ou
un souffle court , signe d’asthme, pourrait
empirer les symptômes.
• Ces individus souffriraient de douleurs plus
intenses. Ils se pensent atteints d’une maladie
incurable ce qui conduit à un stress intense.

Traitement
• Le patient n’a pas « rien ».
• Mais il faut rapidement évoquer le diagnostic
pour éviter demultiplier les examens et ne pas
laisser l’angoisse s’installer.
• Utilisation des thérapies cognitivocomportementales pour « reconditionner » la
pensée.
• Traiter la pathologie psychiatrique associée
(anxiété, dépression).

La conversion hystérique
• Appelée aussi hystérie de conversion, ou
trouble de conversion (selon la classification à
laquelle on se rapporte).
• Il s’agit d’un épisode de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Troubles
  • Troubles alimentaire
  • Les troubles d'apprentissage
  • Troubles alimentaires
  • Troubles du comportement
  • Les troubles Schizophréniques
  • Troubles de l'humeur
  • Les troubles alimentaires

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !