Les Troubles Somatoformes

1510 mots 7 pages
Les troubles somatoformes
« quand le corps parle »
IFPS septembre 2015
Dr Barbara VEILHAN

définition
• Un trouble somatoforme est un trouble mental caractérisé par des symptômes physiques évoquant une blessure ou une maladie physique
• Les symptômes ne peuvent pas être pleinement expliqués par une maladie organique, ni par une autre maladie psychiatrique.
• Il ne s’agit pas d’une sinistrose (symptômes exagérés pour des motivations secondaires)
• Il ne s’agit pas d’une pathomimie (symptômes délibérément causés) • Ces troubles causent beaucoup de souffrance aux patients
(anxiété+++)

3 formes cliniques principales
• Le trouble de somatisation
• La conversion hystérique
• L’hypocondrie névrotique

Le trouble de somatisation
• La personne est durablement préoccupée par des symptômes physiques qui ne peuvent être expliqués par un diagnostic organique. • Les symptômes causent une détresse importante et/ou compromettent la capacité de la personne à fonctionner.
• Les symptômes sont réels, et ne sont pas sous le contrôle conscient de la personne (la personne ne fait pas
« semblant »).
• Le désordre est probablement lié au fonctionnement du cerveau, a la régulation émotionnelle, plutôt qu’à la zone du corps qui est devenue le centre de l’attention du patient.

Symptômes les plus fréquents
• Les douleurs:
– soit sur un organe (tête, épaule, bras, articulations, mains et pieds),
– soit lors d’une action (rapport sexuel, miction).

• Autres plaintes:
– problèmes gastro-intestinaux (nausées, ballonnements, répulsion alimentaire…),
– sexuels (désintérêt, douleur, impuissance…)
– et neurologiques (hallucinations, vertige, surdité, cécité…).

caractéristiques
• Les premiers symptômes apparaissent à l’adolescence, et presque toujours avant la trentaine.
• Tendances anxieuses et dépressives. Risque de TS, de prise d’alcool ou de toxiques.
• Consultation de nombreux médecins, multiplication des traitements sans effet (mais risques d’effets indésirables) • Les souffrances étant

en relation

  • Travail final psychologie
    4691 mots | 19 pages
  • L'hystérie entre mythes, sorcellerie [3], médecine, neurologie et psychiatrie
    17779 mots | 72 pages
  • Proce Ssus Ne Vrotiques Et La De Pression N 1
    1379 mots | 6 pages
  • L'hystérie au milieu de mythes, sorcellerie [3], médecine, neurologie et psychiatrie
    1375 mots | 6 pages
  • L'hystérie entre mythes, sorcellerie [3], médecine, neurologie et psychiatrie
    1364 mots | 6 pages
  • L'hystérie avec mythes, sorcellerie [3], médecine, névrologie et aliénisme définition de l'hystérie donnée par antoi
    1371 mots | 6 pages
  • L'hystérie à mythes, surnaturel [3], médecine, névrologie et aliénisme définition de l'hystérie consacrer par antoin
    1370 mots | 6 pages
  • Plus tard
    419 mots | 2 pages
  • Courses dans un magasin, elle vit deux jeunes croquant - elle se souvient de
    1371 mots | 6 pages
  • L'hystérie au milieu de mythes, prestige [3], médecine, neurologie et aliénisme théorie de l'hystérie donnée par
    1367 mots | 6 pages