Les voies de diffusion et les vecteurs de la culture dans la société

Pages: 6 (1369 mots) Publié le: 24 mars 2012
Les voies de diffusion et les vecteurs de la culture dans la société
Oral et écrit
La longue prédominance d’une culture orale
11e-12e : maîtrise de l’écrit persiste grâce à l’Eglise (clercs). Scriptoria : ateliers d’écriture dans chaque monastère. Prestige du latin : langue de la Bible, langue des rois lorsqu’ils veulent donner une solennité à leur pouvoir. Littérature profane : oral, parcœur. Chansons de geste (épopées) ex. : La Chanson de Roland. 12e siècle : troubadours (chansons d’amours), recevaient des dons du seigneur et auditoire. Méfiance écrit : propriété du texte échappe à l’auteur. Ex. : Graindor de Brie, La bataille de Loquifer (apprend la chanson à son fils qui se l’a fait voler par le roi de Sicile).
Une plus grande place de l’écrit à partir de la seconde moitié du12e siècle
Roman courtois. Chrétien de Troyes, aventures de la Table ronde. Chansons de geste (récits légendaires). Importance de l’écrit : Erec et Cligès, romans de Chrétien de Troyes (plus modifié ni repris, éloge du livre : mémoire collective des hommes). Marie de France : lais (contes en vers). Robert de Boron (Roman du Graal) 1200. Diffusion littérature : lecture publique (avant) ->individuelle, silencieuse. Modification dans politique, économie : inventaires, actes. Universités : spécialistes de l’écrit. Modification technique : moins cher. Parchemin (10-20 peaux de moutons), 13e siècle : papier (Italie). 14e siècle : papier (Nord et Sud Europe). Et diffusion écritures cursives (+ rapide, - cher).
Une culture combinant l’oralité et le recours à l’écrit
Articulation entre oral etécrit. Ex. : prédicateurs utilisaient des recueils, sermons auprès d’illettrés. Haine vis-à-vis de l’écrit, mais pas aveugle, savaient faire usage des documents. Ex. : révolte 1381, Angleterre. Ecrit du côté des hommes de pouvoir (redevances, propriétés). Les révoltés ont brûlé les archives seigneuriales, mais ils ont épargné les livres sacrés, manuscrits de l’Université de Cambridge, etdemandent au roi Richard II des lois qui garantissent leurs libertés (Charte du Roi qui garantit leur liberté).


Les véhicules de la culture : le latin et les langues vernaculaires
Le poids du latin et culture latine
Langues vernaculaires : à l’oral, pas de syntaxe établie, ni d’orthographe. Latin : langue avec syntaxe stable, orthographe, comprise dans l’Europe chrétienne. Transmet la culture del’Antiquité, et médiévale grâce aux clercs. Mais parlé par peu de personnes, que par le biais de traductions. Le latin a cependant évolué, syntaxe, et mots d’origine germanique. Epoque de Charlemagne, 8e siècle, le restaurer dans sa pureté originelle. Mais erreurs de traductions peuvent exister, toujours un écart. 14e et 15e siècle, des auteurs vont trouver ce latin barbare, et vont essayer derestaurer celui de Cicéron.
Les langues vernaculaires parlées
Dialectes, et non langues nationales. Pas de règles fixées. France : ouest de la Bretagne (Breton), sud-ouest (Basque), comté de Flandres (flamand). Oc et oïl : deux manières de dire oui, selon les régions. Nord : langue d’oïl (Picard, Normand, parisien : français, île de France, Bourguignon, poitevin, Berrichon). Sud : langue d’oc(Gascon, limousin, languedocien, occitan. Le passage à l’écrit va créer de nouvelles langues, particularités locales gommées. 13e et 14e : cour et administration royale élaborent une langue. Inspirée du dialecte de l’île de France. La langue écrite du Royaume va l’emporter sur les autres. Même processus dans autres pays européens. Allemagne : dialectes germaniques, romans, slaves, d’oïl. Sud et centre,haut allemand :  (Souabe, Bavarois, franconien), mo yen allemand (Cologne), Bas allemand (Hollande, Nord de l’Allemagne). 14e au 16e allemand à l’écrit. Nouvelle langue. 1520, Bible de Luther, allemand moderne, à partir de dialectes issus du haut allemand. Angleterre : dialectes anglo-saxons, idiomes celtes disparus sauf le Cornique en Cornouailles. Guillaume le Conquérant : français à la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Societe et culture
  • Culture et société
  • Culture et societe
  • Sociétés et cultures de l'époque médiévale
  • Economie, societé et culture
  • Godelier, communauté société et culture
  • média culture et société
  • Sociétés et cultures rurales

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !