Letigredeleuphrate

Pages: 4 (1471 mots) Publié le: 19 juin 2015
LE TIGRE BLEU DE L’EUPHRATE
DE LAURENT GAUDÉ
Editions Actes Sud-Papiers

Création février 2005

Mise en scène
Lumière
Image
Administration

Mohamed Rouabhi
Nathalie Lerat
Jean-François BreutVéronique Félenbok

avec Carlo Brandt

Production
Coproduction

Compagnie LES ACHARNES
Théâtre National de Luxembourg / Festival de Liège

TREMBLE, JE SUIS ALEXANDRE
L'absolue loyauté vis à vis de la mortdoit être mise en œuvre tous les jours.
On doit aborder chaque aube en méditant
tranquillement, en pensant à sa dernière
heure. On doit commencer sa journée en
pensant à la mort. Comme disait un vieilhomme : « Quand vous quittez votre toit,
vous pénétrez dans le royaume des morts
; quand vous quittez votre porte, vous
rencontrez l'ennemi ». Cette maxime ne
préconise pas la prudence mais la fermerésolution de mourir.
Agakuré. Yoshi YAMAMOTO

UN DESTIN COMMUN

L’épopée

d’Alexandre le Grand est immense. Sans doute plus
grande et plus ineffable que toutes les terres qu’il a foulées. Elle
est decelle dont seule peut-être la littérature peut venir à bout,
s’érigeant à la mesure de l’homme qui rivalisa avec les Dieux. Et
sans doute aussi, la Mort.
C’est ainsi que dans Le Tigre Bleu de l’Euphrate,Laurent Gaudé,
loin de vouloir faire plier le géant pour mieux pénétrer son coeur, a
choisi de nous le rendre plus proche de nous, marchant à nos
côtés sur cette route tant de fois foulée depuis lanuit des temps,
vers cette dernière aventure qui nous attend tous un jour, esclaves
de l’éphémère, et devant laquelle le pouvoir et la force, la
grandeur et le courage, la cruauté et la furie,deviennent des
armes vaines et impuissantes.
En choisissant la partie la plus intime, la plus faible, la plus
dégradée d’un homme, ce dernier n’en devient que plus digne et
plus contemporain.

Je meurs defaim, de soif et de désir. Qui d’entre vous peut comprendre cela ?

L’INVITATION AU VOYAGE
J’ai tout de suite été frappé à la lecture de ce texte qui sonne déjà comme un grand classique, de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !