Lettre ouverte à l'intolérance

432 mots 2 pages
Lettre ouverte à l’intolérance,

Toi, intolérance, tu n’as pas de frontière et tu n’es pas propre à une culture.
Toi, intolérance, tu porte la haine mais malheureusement cette haine est universelle.
Si pour Descartes la raison est la chose la mieux partagée, la négation d’autrui est le sentiment le plus commun à cet ensemble que l’on appelle, un peu pour masquer la réalité,
Humanité.
Intolérance, tu es haineuse et tu portes en toi l’intolérance religieuse ou même social, l’homophobie, l’antisémitisme, la misogynie… Autant de tes formes qui font ce que tu es, pour nous, aujourd’hui. Est-ce la différence qui t’effraie ? As-tu donc peur de la diversité humaine ?
Mais tu es combattue, intolérance ! Rosa Parks, John Lennon,
Gandhi, Martin Luther King, qui t’as discréditée auprès de la loi dés le vingtième siècle avec son « Civil Right Movement », tous ont lutté contre toi,// La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, et notamment l’apparition de cette nouvelle conception de l’égalité qui tend à te couler.
Les Hommes se sont regroupés contre toi à travers diverses associations telles que Ni putes, ni soumises, SOS racisme et tant d’autres, il existe même la journée de la Femme et le
Gaypride, deux journées en l’honneur respectivement des femmes et des différences sexuelles. Les éthiques républicaine, démocratique et religieuse ne te tolèrent pas, elles non plus. Tu n’es qu’un misérable fléau qui subsiste au sein des vieux idéaux mais qui finira par disparaître.
Toi, intolérance, tu laisses une trace nauséabonde de ton passage dans l’Histoire, Hitler a marqué le monde, ce même monde qui pleure encore les morts du peuple juif décimés et l’abomination du massacre dont il est coupable fait frémir les plus vaillant soldats, les guerres et les conflits demeurent, tu restes puissante, force est de le reconnaître, cependant la société évolue, plus celle-ci tend vers l'universalisme, et plus ta durée de vie rétrécit. Tu as perdu ton

en relation

  • L'intolérance, c'est l'angoisse que l'autre ait raison
    950 mots | 4 pages
  • Être tolérant est ce laisser tout dire?
    541 mots | 3 pages
  • Bubu
    950 mots | 4 pages
  • Défendre la cause des indiens
    638 mots | 3 pages
  • English
    387 mots | 2 pages
  • La France d'aujourd'hui est-elle un pays tolérant ?
    378 mots | 2 pages
  • Jea^cs
    357 mots | 2 pages
  • La politesse en berlin
    3101 mots | 13 pages
  • Agathe
    1613 mots | 7 pages
  • Tolérance
    695 mots | 3 pages
  • L ing nuFiche Lecture
    2920 mots | 12 pages
  • Le rapport de brodeck, résumé
    261 mots | 2 pages
  • Crit Re A
    831 mots | 4 pages
  • Devoir 3
    973 mots | 4 pages
  • F Vortrag
    254 mots | 2 pages